AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa

Côte d’Ivoire-AIP/ Kaba Nialé envisage une digitalisation de l’agriculture


  19 Mai      16        Agriculture (2875), Technologie (605),

   

Abidjan, 19 mai 2022 (AIP)- La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a envisagé  dans le cadre du développement du secteur agricole une digitalisation de l’agriculture à travers une vulgarisation des services en ligne (e-service), dans une note d’information transmise, jeudi 19 mai 2022 à l’AIP.

Nialé Kaba animait un panel  sur le  thème, « Agriculture, changement climatique et technologie », initié mardi 17 mai 2022, lors de  la 6ème édition du forum des marchés émergents/développement de l’agriculture qui se tient à Paris, en France.

Elle a expliqué que son ambition s’inscrit dans la vision du Président Alassane Ouattara, qui a entrepris d’importantes réformes et des investissements massifs dans le secteur agricole pour mieux exploiter le potentiel du pays afin de promouvoir des chaînes de valeurs durables.

La digitalisation de l’agriculture à travers les E-services permettront de faire des prévisions météo, des conseils agricoles, la disponibilité des intrants, des paiements numériques, des plateformes informatisées de financements, entre autres.

Aussi, suggère-t-elle d’entreprendre des investissements adaptés dans l’agriculture, notamment le renforcement des capacités de recherches, la mécanisation, l’innovation des techniques de production.

A cette occasion, la ministre a rappelé que le Programme national d’investissement agricole de deuxième génération 2018-2025 (PNIA 2) et le Plan national de développement (PND) 2021-2025, mis en œuvre, a nécessité un investissement de 1 799,79 milliards de francs CFA sur 2.400 milliards de francs CFA pour la phase 2018-2021.

Nialé Kaba participe aux côtés du président de la République, et des membres du gouvernement, au Forum des marchés émergents/développement de l’agriculture qui réunit, depuis lundi, plusieurs personnalités du monde politique, économique et de la finance.

Dans la même catégorie