MAP Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement désigné président du Burkina Faso ACP Le ministre de l’EPST rassuré de la qualité des soins administrés aux enseignants dans leur mutuelle ACP Le projet de loi sur la presse bientôt examiné en Conseil des ministres ACP Le Premier ministre SamaLukonde inspecte les chantiers des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ACP Pré-COP27 : les ministres des Etats de la CEEAC font bloque en faveur de la biodiversité APS MACKY SALL INSISTE SUR LE RESPECT DU QUANTUM HORAIRE ET LA QUALITÉ DU SYSTÈME ÉDUCATIF APS OUSMANE SYLLA, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DAKAR DEM DIKK APS UN VASTE PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES EN GESTATION APS LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL) AGP Kindia : Les dépouilles de Kèlèti Kéita, son épouse et leur dernier garçon bientôt rapatriés dans leur pays natal la Guinée pour inhumation

Côte d’Ivoire-AIP/ La 3ème réunion du comité directeur du projet d’interconnexion CLSG ouverte à Abidjan


  12 Août      21        Economie (12893), Energie (206),

   

Abidjan, 12 août 2022 (AIP)- La 3ème réunion du Comité directeur du projet d’interconnexion Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone et Guinée (CLSG), à l’initiative du Système d’échange d’électrique ouest africain (EEEOA), a débuté vendredi 12 août 2022 à Abidjan au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en présence des ministres en charge de l’Énergie des quatre pays susmentionnés.

La réunion du comité directeur devrait permettre d’examiner et adopter les propositions de solutions issues du comité de pilotage qui s’est tenu les 10 et 11 août, en vue d’apporter des solutions permettant d’assurer de manière durable, la viabilité financière du projet CLSG et d’atteindre les objectifs initiaux de performance qui lui ont été assignés.

Ouvrant les travaux, le ministre des Mines, du Pétrole et l’Energie de Côte d’Ivoire, Mamadou Coulibaly Sangafowa, président du comité directeur du traité pour la construction, l’exploitation et le développement de la ligne d’interconnexion CLSG, pour la 3e réunion du comité, a précisé que le projet CLSG est quasiment achevé.

Il s’est réjoui des livraisons d’énergie à la Sierra Leone à BO-Kenema et Freetown respectivement depuis le 23 décembre 2021 et 7 juillet 2022 ainsi qu’à la Guinée à N’Zérékoré, depuis le 02 avril 2022.

Quant au Liberia, il devrait bientôt recevoir de l’énergie via la ligne CLSG, avec la mise sous tension de quatre des cinq postes.

En dépit des progrès importants réalisés dans la mise en œuvre du projet, Sangafowa Coulibaly a souligné que des problèmes relatifs à la viabilité financière du projet sont apparus en raison notamment, du retard qu’il a accusé et du niveau d’échange d’énergie actuelle sur la ligne, qui demeure en dessous des prévisions initiales.

Au regard des défis à venir, il a encouragé l’ensemble des parties prenantes, particulièrement les Etats membres et les bailleurs de fonds, à poursuivre les efforts dans l’accompagnement du projet, afin de permettre son aboutissement et la concrétisation de la vision commune remerciant les partenaires techniques et financiers que sont la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale, la Banque du gouvernement allemand KfW et la Banque européenne d’investissement (BEI) pour leurs appuis.

Les ministres des Mines et de l’Energie du Liberia Gesler Murray, de l’Energie de la Sierra Leone, Alhaji Kanja Sesay et de l’Energie, de l’Hydroélectricité et des Hydrocarbures de la Guinée, Ibrahima Abé Sylla ont réaffirmé les attentes des populations de leurs pays respectifs à ce projet capital.

Un communiqué final marquera les travaux au cours desquels les participants plancheront, entre autres, sur la proposition des tarifs du projet, du programme de travail et du budget 2022, la désignation du président du comité directeur, de la signature d’une convention entre CI-Energies et le WAPP.

Le projet CLSG se présente comme une autoroute électrique de 1303 km de long, de 12 postes et d’une capacité de 243 MW, extensible à 486 MW par l’adjonction d’un deuxième terne en vue de renforcer les échanges transfrontaliers d’énergie et le marché régional de l’électricité en Afrique de l’Ouest pour une population cible d’environ 24 millions d’habitants.

Dans la même catégorie