AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI sans local pour son siège départemental à Niakara


  5 Décembre      28        Société (37926),

   

Niakara, 05 déc 2021 (AIP)- La Commission électorale indépendante (CEI), institution en charge de l’organisation et la supervision du référendum et des élections en Côte d’Ivoire, demeure sans local pour son siège départemental dans la ville de Niakara, localité chef-lieu de département.

« Il est inadmissible que l’on attende la période électorale pour faire fonctionner la CEI dans le département avec toujours la quête de locaux pour un siège de circonstance. La sensibilisation des populations et la proximité avec les électeurs et les citoyens en général doivent aussi être mises en œuvre par cette importante institution en vue de mieux la faire connaître », a déclaré Wenceslas Koffi Kouakou, un fonctionnaire en poste à Niakara.

Pour Romain Soro Gnelnatcha (48 ans), un paysan à Niakara, la CEI locale, pour le rôle aussi important que capital qu’elle joue dans le processus électoral, devrait demeurer en activité permanente avec la sensibilisation des jeunes à la cohésion, avec en prime, des initiatives permettant une meilleure connaissance avant, pendant et après le vote.

« Quand cette grande institution qu’est la CEI disparaît en libérant totalement les locaux qu’elle occupait sur toute l’étendue de la circonscription administrative de Niakara, après les joutes électorales, pour ressurgir de nulle part à l’approche des élections, il va de soi que l’on s’interroge sur son poids réel et son sérieux », a déploré Éric Yéo.

Il a décrié l’abandon total, avec remise des clés au propriétaire du local sis au quartier Résidentiel de Niakara, un édifice servant de siège à la CEI départementale.

Depuis la fin du mois de juillet 2021, la CEI départementale de Niakara et ses démembrements de Tafiré, Tortiya, Arikokaha, Niédiékaha et de Badikaha ont totalement libéré les locaux qui leur servaient de sièges, après 18 mois d’occupation, a appris l’AIP auprès des autorités locales.

« L’ensemble du matériel a été transféré à la CEI régionale à Katiola, vu que le siège départemental est fermé », a déclaré le président départemental de la CEI à Niakara.

Dans la même catégorie