AGP Médias: Bertand Ebiag-Angoué visite la Station provinciale de Radio Gabon du Haut-Ogooué AGP Gabon: Les auditeurs de Radio Gabon au secours d’un compatriote victime d’un accident à Franceville AGP Gabon : «La réforme du National Football m’est apparue comme une évidence, bien plus qu’une nécessité» (Franck Nguéma) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Baisse de la production de mangues à Kong AIP Côte d’ivoire-AIP/ U-report fait don à l’orphelinat de Lakota AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mariatou Koné entend poursuivre le dialogue avec les syndicats pour un système éducatif de qualité AIP Côte d’Ivoire –AIP / L’ambassadeur de la République centrafricaine fait ses adieux au président Ouattara AIP AIP/ La BIDC entend accroître sa coopération bancaire avec la Côte d’Ivoire ANG Justiça/Ministério Público anuncia recuperão de 600 milhões de francos CFA do FUNPI ANG Covid-19/África do Sul detecta primeiros casos de variante indiana

Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées


  27 Février      12        Société (31871),

   

Man, 27 fév 2021 (AIP) – Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, en partenariat avec la société civile, ont appelé vendredi 26 février 2021, les populations de Man à des élections apaisées le 6 mars 2021.

« Les élections législatives qui arrivent doivent être des élections apaisées, on doit aller à la compétition électorale et laisser le meilleur gagner », a souligné le représentant du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, Authur Banga.

Il a fait ressortir le fait qu’après la présidentielle d’octobre 2020, le dialogue politique initié en Côte d’Ivoire a permis une chose unique qui a manqué depuis 10 ans au moins, la possibilité que toutes les forces politiques rejoignent le jeu démocratique. « Donc aujourd’hui, on a des élections dans lesquelles tout le monde participe », s’est-il réjoui.

Fort de cela, M. Banga a appelé les jeunes, les femmes et les leaders communautaires à s’intéresser à la politique, à prendre part à la campagne, à aller voter le candidat qui répond à leurs aspirations, tout en évitant tout acte de violence.

« Il n’y a pas quelque chose qui soit plus importante que la paix et le développement. (…) Faites à la campagne, votez mais n’allez pas au-delà, évitez la violence. (…) Les policiers et gendarmes que vous allez voir lors des législatives sont vos frères et vos sœurs. Ils sont là pour vous protéger et sécuriser le vote. Ils ne sont pas là contre vous. (…) La politique est faite pour construire, elle n’est pas faite pour détruire », a attesté l’envoyé du ministre.

Il a été soutenu dans son assertion par la société civile et le représentant du préfet de région, préfet du département de Man, Bah Yao.

Dans la même catégorie