MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) APS SÉNOBA : LES POPULATIONS DÉPLORENT LE MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ GNA Infant jaundice: what public needs to know and do? GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA World Refugee Day: Ghana’s refugee population stands at 14,000 GNA 94 per cent of children fear unemployment in future

Côte d’ivoire-AIP/ La sous-préfecture de Soubré dotée d’un logiciel pour la gestion informatisée de l’état civil:


  11 Décembre      42        Innovation (69),

   

Soubré, 11 déc (AIP)- La sous-préfecture de Soubré s’est dotée mardi d’un logiciel en vue de la modernisation de son état civil et réduire les fraudes.

La cérémonie officielle de lancement de cet logiciel s’est déroulée à la salle de réunion de la sous-préfecture en présence du secrétaire général 1 de la préfecture, Tiégbé Bonaventure, et du chef de la sous-délégation du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) de Guiglo, Raymond Christopher.
Le sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, a affirmé que cette informatisation est le fruit du diagnostic de l’état civil de Soubré à sa prise de fonction en janvier 2017.

« A ma prise de service j’ai été frappé par l’état dégradé des registres, la présence de nombreux doublons dans les registres et les difficultés à retrouver les traces des usagers. Alors je me suis engagé dans la recherche de partenaires pour notre informatisation. C’est le HCR qui a été sensible à notre cri de cœur », a expliqué le sous-préfet, traduisant sa reconnaissance à cette organisation internationale.

« Vu que plusieurs évaluations ont rapporté que les actes d’état civil de centaines milliers de personnes sont menacés de perdition avec des registres vieillissant ou sérieusement détériorés, car la sous préfecture est ouverte depuis 1903. Le HCR ne pouvait donc rester sourd au plaidoyer du sous-préfet », a indiqué le chef de la sous délégation.

Son institution a sorti de l’apatridie pres de 150 000 personnes dont les naissances sont déclarées à la sous-préfecture de Soubré ainsi que leurs descendants. C’est pourquoi le HCR a décidé de s’engager dans l’informatisation de l’état civil qui va permettre de contrôler, d’éditer et d’archiver avec célérité les différents actes.

Le secrétaire général 1 de la préfecture Tiégbé Bonaventure, a salué le partenariat entre la sous-préfecture et le HCR qui a abouti à cette informatisation de l’état civil avec en prime une satisfaction rapide des usagers, tout en jugulant la fraude.

(AIP)

Dans la même catégorie