MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Centre de recherche politique d’Abidjan appelle au renforcement du sentiment national


  23 Février      40        Politique (25568), Société (45363),

 

Gagnoa, 23 fev 2024 (AIP)- Le directeur du Centre de recherche politique d’Abidjan, (CRPA). Dr Flan Moquet César, a appelé les ivoiriens au renforcement du sentiment national, jeudi 22 février 2024 à Gagnoa, à la clôture de l’atelier de renforcement des capacités et la sensibilisation des leaders d’opinions, des membres de la société civile, des guides religieux, dans le cadre des valeurs civiques et politiques.

Selon Dr Flan, les échanges de 2024 succèdent à celle de 2023, où un document scientifique, le guide d’éducation civique et politique, a été rédigé. La deuxième phase de la rencontre consiste en la présentation de ce guide et au renforcement des acquis.

Il ressort des recommandations, que la construction de la nation, ou encore le renforcement du sentiment national, doit se faire sur la base de la « cohérence démocratique », qui prend en compte, l’inclusion aux différents processus concernant la nation, la participation de chaque citoyen dans le processus décisionnel qui concerne le pays et la collectivité, ainsi que la bonne représentativité, par le choix de représentant locaux, capable de conduire la destiné des populations et de parler en leur nom.

Le centre qui mène depuis mai 2022, un programme intitulé Initiative citoyenne pour la construction de la nation (ICCN) en Côte d’Ivoire, dit, selon son directeur, avoir fait le constat qu’à l’approche des grandes échéances électorales, les tensions et violences sont récurrentes.

C’est pour prévenir ces évènements que le CRPA a réuni 25 participants venus du Gôh et du Loh-Djiboua, pour échanger et expliquer la nécessité que le renforcement du sentiment national, où le sentiment d’appartenir à une même communauté de destin, malgré les diversités culturelles, religieuses et régionales, « doit savourer le succès, qui doit également se relever à la suite des insuccès et des échecs ».

Les participants ont également réclamé la promotion de l’éducation à la citoyenneté, parce disent-ils, les populations ne savent toujours pas ce que cela implique, à la fois comme droits et devoirs.

Pour la première année du programme, huit régions ont été visitées, et à l’issue de ces consultations sous forme de panel, les perceptions, les craintes, les attentes, mais également les espoirs des participants sur la question de la nation ivoirienne, notamment, la construction, le renforcement, le sentiment national en Côte d’Ivoire, avaient été relevé.

Dans la même catégorie