APS MUSHIKIWABO JUGE LES COUPS D’ETAT RÉPÉTÉS DE CES DERNIERS MOIS INACCEPTABLES APS MUSHIKIWABO JUGE LES COUPS D’ETAT RÉPÉTÉS DE CES DERNIERS MOIS INACCEPTABLES APS Le maire de Jacqueville offre l’émission « Bonjour 2022 » à sa population APS ZIGUINCHOR : DEUX MILITAIRES ET UN REBELLE TUÉS DANS UN ÉCHANGE DE ‘’COUPS DE FEU’’ AIP Quelque 2000 kits scolaires à des écoliers à Biankouma ANP Diffa : 1ère session ordinaire de la Commission Consultative Régionale de l’Administration Territoriale (COCOCRAT) AIP Les sapeurs-pompiers militaires initient une opération ‘’coup de balai’’ à Yopougon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Moussa Sanogo présente les projets du métro d’Abidjan et du barrage de Singrobo-Ahouaty aux députés APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SALUENT LE « DÉROULEMENT APAISÉ » DU SCRUTIN APS A COALITION BUNT BI MAJORITAIRE À RANÉROU FERLO (RÉSULTATS PROVISOIRES)

Côte d’Ivoire-AIP/ Le DRENA de Soubré souhaite la mise en pratique intégrale du livre blanc des états généraux de l’Education nationale


  30 Novembre      23        Education (6204),

   

Soubré, 30 nov 2021 (AIP)- Le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Soubré, Vazoumana Cissé, a, en marge de la cérémonie de clôture des états généraux de l’éducation pour le District du Bas Sasandra, émis le souhait de la mise en pratique intégrale du contenu du livre blanc adopté lors des travaux qui se sont déroulé, du 29 et 30 novembre 2021, à à San Pedro.

M. Cissé a émis le souhait de voir le contenu intégral du livre blanc adopté à San pedro mis en pratique pour contribuer à l’amélioration sensible de l’environnement de l’école et des résultats scolaires, car, « tous les maux qui minent notre école ont été mis à nu avec à la clé des propositions concrètes de solutions. Et les problèmes semblent les mêmes dans notre district du Bas Sasandra ».

Les problèmes relevés sont entre autres l’insuffisance de personnels d’enseignement, d’encadrement, administratif, la trop grande dépendance du privé dans le système éducatif dans le district, où  » 3/4 de nos établissements primaires et secondaires appartiennent au privé, alors que le travail du suivi pédagogique des privés laissent parfois à désirer ».

« Les établissements privés dépendent plus des directions centrales, pourtant les conditions salariales et les équipements sont dérisoires », a-t-il déploré, souhaitant plus d’effort du gouvernement pour l’ouverture d’établissements primaires, secondaires publics en y affectant suffisamment de personnels.

Dans la même catégorie


Article

  24 Janvier     4

Article

  24 Janvier     5