ACP Nord-Kivu : lancement de la 2ème phase de la campagne de vaccination contre Covid-19 ACP L’Ecole nationale du cadastre pour la création d’un centre des recherches foncières ACP La ministre du Genre Gisèle Ndaya pour le renforcement des capacités et l’autonomisation des femmes du Kasaï Oriental ACP Arrivée à Kinshasa du Secrétaire d’Etat américain Anthony J. Blinken AIP Côte d’Ivoire-AIP/ A’Salfo partage son expérience de réussite avec des jeunes du Hambol AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre en mission dans le Kabadougou, le Poro et le Tchologo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un nouveau directeur à la tête du Groupe UBA (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le président de la HABG appelle les magistrats à être au centre du dispositif de lutte contre la corruption AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une garnison des armées à Bouna pour œuvrer à la santé des populations AGP Guinée/sport : ‘’La ligue des académies guinéennes de football risque de rater la première édition du tournoi des académies prévues du 07 au 30 août en Côte d’Ivoire’’

Côte d’Ivoire-AIP/ Le DRENA de Soubré souhaite la mise en pratique intégrale du livre blanc des états généraux de l’Education nationale


  30 Novembre      36        Education (6431),

   

Soubré, 30 nov 2021 (AIP)- Le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Soubré, Vazoumana Cissé, a, en marge de la cérémonie de clôture des états généraux de l’éducation pour le District du Bas Sasandra, émis le souhait de la mise en pratique intégrale du contenu du livre blanc adopté lors des travaux qui se sont déroulé, du 29 et 30 novembre 2021, à à San Pedro.

M. Cissé a émis le souhait de voir le contenu intégral du livre blanc adopté à San pedro mis en pratique pour contribuer à l’amélioration sensible de l’environnement de l’école et des résultats scolaires, car, « tous les maux qui minent notre école ont été mis à nu avec à la clé des propositions concrètes de solutions. Et les problèmes semblent les mêmes dans notre district du Bas Sasandra ».

Les problèmes relevés sont entre autres l’insuffisance de personnels d’enseignement, d’encadrement, administratif, la trop grande dépendance du privé dans le système éducatif dans le district, où  » 3/4 de nos établissements primaires et secondaires appartiennent au privé, alors que le travail du suivi pédagogique des privés laissent parfois à désirer ».

« Les établissements privés dépendent plus des directions centrales, pourtant les conditions salariales et les équipements sont dérisoires », a-t-il déploré, souhaitant plus d’effort du gouvernement pour l’ouverture d’établissements primaires, secondaires publics en y affectant suffisamment de personnels.

Dans la même catégorie