GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities AIB Burkina : Un forum pour accompagner les collectivités territoriales AIB Burkina : Le gouvernement veut assainir les exploitants de la filière cinéma APS VERS UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR L’ENRÔLEMENT DES DEMANDEURS D’EMPLOI APS OIGNON : A POTOU, COMMERÇANTS ET PRODUCTEURS DÉNONCENT UNE « CONCURRENCE DÉLOYALE’’ DE L’AGROBUSINESS APS DAKAR DEM DIKK : VERS DES PARTENARIATS AVEC DES FOURNISSEURS EUROPÉENS APS MACKY SALL : ‘’LE DATA CENTER DE DIAMNIADIO EST UNE GRANDE RÉVOLUTION POUR NOTRE SOUVERAINETÉ DIGITALE’’ GNA Deputy Youth and Sports Minister launches Koora Sports Consult to unearth talents GNA Lack of storage facilities remain a major problem for farmers- study GNA Court orders Jomoro MP to produce documents on dual citizenship renunciation

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Education nationale engagé dans l’amélioration de sa collaboration avec les éditeurs


  10 Mai      8        Education (5180), Politique (17401),

   

Abidjan, 10 mai 2021 (AIP)– La ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Mariatou Koné a initié lundi 10 mai 2021, une rencontre d’échanges avec les responsables des maisons d’édition d’ouvrages scolaires, afin de revisiter les termes de leur collaboration, et susciter une amélioration de la qualité de l’enseignement.

Pr Koné, rappelle-t-on, s’est fixée des objectifs dès sa prise de fonction, dont la consolidation des acquis et l’amélioration du système éducatif. Elle veut, dans ce cadre, entretenir et reconsidérer la collaboration avec les concepteurs des manuels scolaires, acteurs primordiaux du système éducatif.

Elle promet à cet effet « de combattre vigoureusement » la contrefaçon et la production de fascicules, une des préoccupations soulevées par Marie-Agathe Amoikon, au nom de l’association des éditeurs de Côte d’Ivoire.

La ministre veut également accroître la participation des éditeurs dans la confection des contenus des ouvrages scolaires.

Les éditeurs ont également évoqués les difficultés de distribution, la concurrence déloyale à travers la confection d’ouvrages par les enseignants, le manque de formation des éditeurs.

« Nous allons examiner point par point les préoccupations, avec également à la clé une question importante qui est celle de la création d’une structure de formation aux métiers de l’édition. Ensemble nous allons voir comment résoudre ces préoccupations », a insisté Pr Mariatou Koné.

Dans la même catégorie