AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Danho Paulin rassure sur la qualité des travaux d’équipements en cours


  5 Décembre      27        Politique (20081),

   

Yamoussoukro, 5 déc 2021 (AIP) – Le ministre de la Promotion des sports et du Développement de l’économie sportive, Danho Paulin Claude, a rassuré samedi 4 décembre 2021, devant les sénateurs, que les travaux d’équipements en cours à Bouaké, Korhogo, San Pedro, Abidjan et à Yamoussoukro seront aux normes internationales, évitant ainsi à l’Etat l’épisode du stade d’Ebimbé.

Le ministre des Sports a indiqué que les dispositions sont prises pour que les stades en construction respectent les normes FIFA (Fédération internationale de football association) et CAF (Confédération africaine de football) pour être utilisés dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations (CAN) que la Côte d’Ivoire va abriter en 2023.

« Le stade Alassane Ouattara d’Ebimpé est le fruit de la coopération entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Ce stade a été construit en dehors des infrastructures de la CAN, avec les normes de ce pays donateur. Nous avons décidé de le mettre aux normes FIFA-CAF, ce qui impose que nous devons faire des travaux de mise en conformité », a soutenu le ministre Danho Paulin.

Le couloir principal, la sonorisation, l’éclairage, la salle de presse, les vestiaires sont, entre autres, des « petits éléments » sur lesquels vont porter ces travaux de mise en conformité.

Par ailleurs, « la pelouse chinoise n’a pas pris. Nous avons décidé de changer cette pelouse et de la mettre en conformité avec une pelouse hybride, à la fois synthétique et naturelle. Ce sera prêt au mois de mars » 2022, a-t-il ajouté.

Les sénateurs ont validé ces travaux qui devraient coûter environ 20 milliards de FCFA inscrits dans le budget du ministère adopté au cours de cette séance de travail.

Dans la même catégorie