AGP N’Zérékoré/incendie au grand marché : Une cinquantaine de boutiques et leurs contenus partis en fumée (Bilan) AGP Gueckédou/ rentrée scolaire: La DPE annonce la vaccination du personnel enseignant avant la fin du mois d’octobre GNA British High Commission in Accra hosts climate showcase ahead of COP26 GNA Renominated MCE for Ketu North finally confirmed GNA 5,200 new infections of HIV recorded in children 0-14 – NACP GNA Saglemi Housing: AG to file witness statements, disclosures in six weeks AGP Boké/économie: L’ONG AUDIG lance le Projet « Contrôle démocratique et renforcement de la Transparence budgétaire » GNA Upper East HSWU ready to join nationwide strike action GNA TMA must complete office project for decentralized departments-Former MCE GNA Health Services Workers’ Union declares nationwide strike action

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre annonce des réformes pour l’émergence d’une industrie culturelle des arts et du spectacle


  16 Septembre      51        Politique (19159),

   

Abidjan, 16 sept 2021 (AIP)- Le Premier ministre, Patrick Achi, a entamé une série de rencontres avec les « Champions nationaux » par les entrepreneurs culturels du cinéma et de l’audiovisuel, auxquels il a annoncé le soutien de l’Etat pour leur permettre de jouer pleinement leur partition dans le développement des industries de l’art et du spectacle pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire.

Autour d’un déjeuner organisé à la salle des Banquets de la Primature, Patrick Achi et ses convives ont abordé les problématiques du potentiel et du positionnement du cinéma et de l’audiovisuel ivoiriens, ainsi que les préoccupations des producteurs, réalisateurs, acteurs pour la production et la distribution d’œuvres répondant aux standards de qualité.

« Je vous ai compris. Nous allons agir. Nous avons la volonté politique, sans ambiguïté et vous allez le constater dans le budget 2022 », a affirmé le Premier ministre à l’issue des échanges, menés bâtons rompus, de 13H à 15H, jeudi 16 septembre 2021.

Le Premier ministre a instruit la ministre de la Culture et de l’Industrie des arts et du spectacle, Arlette Badou N’Guessan Kouamé, de proposer, dans un délai de deux mois, des textes pour peaufiner le cadre légal et institutionnel, de mettre en place un fonds de garantie, d’ici la fin de l’année, de doter le Fonds de soutien à l’industrie cinématographique (FONSIC) d’un montant « digne de la Côte d’Ivoire ».

Il a aussi prié sa collaboratrice de revisiter la fiscalité pour des dispositions particulières faisant du cinéma et de l’audiovisuel, « une industrie prioritaire », d’envisager la décentralisation de l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (INSAAC) dans les principales régions et d’envisager la réalisation d’un « mini studio », en attendant la construction du projet de la Cité des arts, du cinéma, du spectacle et du tourisme, sur un site dédié de 50 hectares.

Ces initiatives visent à permettre au pays de rayonner, à l’écran, en faisant éclore les talents de l’écosystème cinématographique et audiovisuel, pour la promotion de la richesse culturelle ivoirienne à travers sa gastronomie, sa mode vestimentaire, l’humour des Ivoiriens, ses sites touristiques, parce que « le temps est venu pour la Côte d’Ivoire de reprendre toute sa place » sur la scène sous-régionale, africaine et mondiale.

Il s’agira, à terme, de permettre aux cinéastes de disposer de financements, de circuits de distribution, d’un marché pour que l’industrie des arts et du spectacle contribuent à l’emploi, crée de la richesse et contribue efficacement au développement du pays, dans la vision du président de la République, illustrée par le changement de la dénomination du ministère de la Culture, désormais ministère de la Culture et de l’Industrie des arts et du spectacle.

Le concept des « Champions nationaux » sera une série de rencontres entre le Premier ministre et les acteurs de tous les secteurs d’activités autour d’un déjeuner au cours duquel il échangera avec les entrepreneurs, les chefs de grandes, moyennes et petites entreprises, les agriculteurs, les artisans, les femmes, les jeunes de tous les secteurs « créateurs de richesses, sources d’emplois ».

Etaient égalamement présents à cette première rencontre, le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coullibaly, et celui du Tourisme et Loisirs, Siandou Fofana.

Dans la même catégorie