APS UNE BOURSE DES PRODUITS AGRICOLES COMME SOLUTION FACE À LA MÉVENTE DES RÉCOLTES GNA We are ready for #FixtheCountry demonstration – Police GNA Tapping into electricity from a neighbour is illegal–ECG ATOP SALUBRITE :UNE JOURNEE « NYEKONAKPOE PROPRE » ORGANISEE ATOP LUTTE CONTRE LES RISQUES NUCLEAIRERS ET BIOLOGIQUES : LE PLAN D’ACTION NATIONAL EN COURS DE FINALISATION ATOP CASIER JUDICIAIRE NATIONAL AUTOMATISE : LE PREMIER MINISTRE LANCE LA PLATEFORME DIGITALE ATOP FORUM DES FEMMES 2021 : LES FEMMES ONT REFLECHI SUR LES FORMES DE MALTRAITANCE CHEZ LES FEMMES ET LES ENFANTS ATOP LUTTE CONTRE LA TRAITE DES HUMAINS AU TOGO: LES OFFICIERS DE POLICE JUDICIAIRE FORMES ACI Congo : Des réformes attendues à la direction générale des transports terrestres ACI Congo : Evaluation de l’état d’avancement des travaux de la mise en place du Caria

Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet d’inventaire forestier et faunique s’achève le 4 juillet (Ministère)


  22 Avril      20        Economie (12734),

   

Abidjan, 22 avr 2021 (AIP)- Le projet d’Inventaire forestier et faunique national (IFFN), initié par le ministère des Eaux et Forêts, s’achève le 4 juillet, a révélé jeudi 22 avril 2021, à Abidjan, le directeur de cabinet adjoint du ministre de tutelle, Colonel-Major Martial Mé Kouamé, lors d’une conférence de presse.
Faisant le bilan à mi-parcours de ce projet, Colonel-Major Mé Kouamé a souligné que l’équipe a entamé la phase de traitement et d’analyse des 1,2 million de données collectées. Il s’est dit convaincu que les résultats viendront confirmer et préciser la nette tendance à la déforestation et à la dégradation des forêts du pays déjà mesurée par imagerie satellitaire.
La première phase qui a consisté à la collecte des données présente un bilan « positif » au dire du conférencier, car les activités se sont déroulées de façon « satisfaisante » malgré le léger retard  dû principalement à des « aléas organisationnels et sanitaires ».
Selon le conseiller technique principal du projet, Pascal Cuny, environ 120 agents issus de la Société de développement des forêts (SODEFOR), de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) ont visité 108 départements des 31 régions pour inventorier 1136 unités d’échantillonnage de 25 hectares (forêts socio-économiques) et observer 919 transects (faunes).
A la clôture du projet, le ministère envisage la mise en place d’une structure pérenne pour la poursuite des activités. Logée au sein du ministère des Eaux et Forêts, cette entité bénéficiera du transfert de compétences assuré pendant le projet à travers la participation  de cinq cadres référents du ministère, les compétences acquises par les experts nationaux du projet, les capacités développées par sept stagiaires, etc.
L’IFFN a pour but d’actualiser les connaissances sur les ressources forestières et fauniques du pays afin de donner au gouvernement ivoirien des leviers d’actions lui permettant une gestion optimale des ressources.
Lancée en janvier 2019, la phase effective des inventaires a démarré en septembre 2019 et devrait prendre fin en décembre 2020. La durée du projet a été prorogée à cause de la prévalence du COVID-19 après l’obtention d’un avenant. Le coût global de cet IFFN est estimé à 4,59 milliards de francs CFA, a précisé Colonel-Major Mé Kouamé

 

Dans la même catégorie