AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Côte d’Ivoire-AIP/ Les députés approuvent la loi des finances rectificatives 2021


  16 Novembre      27        Finance (577),

   

Abidjan, 16 nov 2021 (AIP)- Les députés membres de la commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale (CAEF) ont approuvé à l’unanimité, mardi 16 novembre 2021, le projet de loi des finances rectificatives 2021.

Présentant le projet, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a rappelé que ce budget a été porté à 9.093,6 milliards FCFA contre 8.398,951 milliards initialement prévus, soit une hausse globale nette de 694,685 milliards FCFA.

Moussa Sanogo a précisé que cette hausse s’explique en partie par le soutien additionnel au secteur de l’énergie pour le HVO en vue du renforcement de la production d’électricité dans le cadre de la résorption de la crise énergétique. Elle résulte également des crédits accordés en faveur du Conseil national de sécurité en lien avec la nécessité de consolider les actions de renforcement de la sécurité pour faire face aux attaques terroristes dans le Nord ivoirien.

S’agissant des dépenses d’investissement, il a été procédé à l’intégration de nouveaux projets financés sur la ressource extérieure et dont les conventions ont été signées en cours d’exercice au renforcement des dotations destinés à la consolidation des efforts en faveur de la sécurité et aussi dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Dans le projet, les dépenses de personnel connaissent une augmentation en lien avec le traitement diligent des dossiers de premier mandatement dont la finalité est d’améliorer les conditions de vie et de travail des nouveaux fonctionnaires.

Les services d’acquisition de biens et services enregistrent pour leur part une hausse nette liée à la prise en compte des coûts d’organisation des élections législatives et du renforcement des crédits alloués au plan de riposte sanitaire pour tenir compte de la pertinence de la COVID-19.

Après une explication détaillée par le ministre du Budget et des réponses aux préoccupations des parlementaires, ceux-ci ont adopté à l’unanimité le projet de loi des finances rectificatives 2021.

Dans la même catégorie