MAP Journée de l’Afrique/Argentine: le gazoduc Nigéria-Maroc et l’Initiative pour l’Atlantique éléments constitutifs de la coopération stratégique et solidaire en Afrique (Ambassadeur) MAP Maroc/Gabon : signature d’une convention de partenariat pour l’échange des expertises en basketball APS SENEGAL-AFFAIRES / La Directrice des Opérations de la BM et des hommes d’affaires suisses reçus par le Directeur général de l’APIX APS SENEGAL-TIC-SECURITE / Sécurité numérique : la DCSSI annonce un partenariat ”stratégique” avec Sentrust APS SENEGAL-CUTLURE / Foundiougne abrite le premier festival du ”cousinage à plaisanterie”, les 13 et 14 juillet ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra


  2 Février      44        sécurité (498),

 

Abidjan, 02 fev 2023 (AIP)- Plus de 3000 faits liés aux activités terroristes ont enregistrés en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra, a indiqué jeudi 02 février 2023 à Abidjan, le secrétaire exécutif de l’organisation, Benedict Dere, à l’occasion de la 9ème   session du conseil des ministres chargés de la Sécurité et de la défense de l’Initiative d’Accra.

« Durant l’année 2022 notre espace a enregistré plus de 3000 faits d’insécurité liés aux activités terroristes (…). C’est pour renforcer l’efficacité des activités de lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la criminalité transfrontalière que les chefs d’Etat ont décidé de faire de l’initiative d’Accra, un instrument de cette lutte », a indiqué M. Dere.

Il a rappelé que cette session des ministres, précédée de la 18ème réunion des chefs de service de renseignement et de sécurité, « se tient dans un contexte tel que notre espace, marquée par la recrudescence des activités terroristes qui continuent en dépit des efforts déployés par chaque Etat membre, de semer tristesse et désolation au sein des populations de notre espace ».

Pour le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, dans le contexte actuel d’activités accrues des groupes armés terroristes dans la sous-région, la mise en commun des moyens opérationnels, le partage du renseignement et les actions concertées sur le terrain apparaissent comme la voie indiquée pour les pays membres de l’Initiative.

« En quelques années seulement, l’Initiative d’Accra a permis de renforcer la collaboration entre nos services de renseignements et de sécurité et de mener des actions concertées en vue de réduire, de freiner ou de faire avorter certaines actions des groupes armés terroristes. L’objectif à terme, étant, par la mutualisation de nos moyens, d’éradiquer définitivement ce fléau dans notre sous-région », a-t-il indiqué.

M. Diomandé a expliqué que, au cours de cette réunion, il sera fait l’état des lieux de la situation sécuritaire dans les pays membres, ensuite seront examiner, la mise en œuvre des recommandations et décisions de la conférence internationale sur l’Initiative d’Accra, l’adoption des conclusions de la 18ème réunion des experts, la validation du rapport d’activités 2022 de l’Initiative d’Accra.

Il sera également question de l’adoption du budget 2023 du secrétariat exécutif de l’Initiative d’Accra, l’opérationnalisation de la Force multinationale conjointe, l’adhésion de la République Fédérale du Nigéria à l’Initiative d’Accra. « Je voudrais saluer particulièrement le Nigeria, pays observateur, qui est de tout à nos côtés et dont le savoir-faire en matière de lutte contre le terrorisme est reconnu », a indiqué Vagondo Diomandé.

Créée en 2017, l’Initiative d’Accra a pour objectif de mutualiser les efforts régionaux pour mener une lutte efficace contre l’expansion du terrorisme dans le Sahel et certains pays du Golfe de Guinée.

Dans la même catégorie