AIP L’inventaire forestier et faunique national présente ses résultats le 29 juin AIP Anne Ouloto engage les DRH à œuvrer pour une bonne gestion des ressources humaines AIP Modernisation de la riziculture pour un objectif d’un million de tonnes de paddy par an dans le Denguélé AIP Le ministre gouverneur Gaoussou Touré heureux de sa nouvelle mission d’agent de développement local APS LOMPOUL : DES PÊCHEURS VICTIMES DE BATEAUX DE PÊCHE ILLICITE DÉDOMMAGÉS DES DÉGÂTS SUBIS APS COUPE ARABE : « LES LIONCEAUX ONT MONTRÉ DE GRANDES QUALITÉS » (MALICK DAFF) AIP Une opération d’enrôlement à la CMU lancée à Korhogo ANP Atelier de capitalisation des acquis des institutions de recherche partenaires du PASEC AIP Les DRH déplorent l’inadéquation formation-emploi dans l’administration publique AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/06/2021

Côte d’Ivoire-AIP / Pose de la première pierre des travaux de réalisation du second terminal à conteneurs du port d’Abidjan (Publi-reportage)


  2 Octobre      9        Travaux publics (378),

   

Abidjan, 2 oct 2020 (AIP) – Le ministère des Transports et la direction générale du Port autonome d’Abidjan organisent, en présence de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, la cérémonie de pose de la première pierre des travaux de réalisation des superstructures du second terminal à conteneurs du port d’Abidjan, le lundi 05 octobre 2020, à 11H00 en zone sous-douane du port, accès quai 17.

Cet ouvrage fait partie des grands projets de développement initiés par l’autorité portuaire depuis 2012, en vue de consolider le leadership sous régional du port d’Abidjan et de le positionner comme un hub port majeur sur la façade Atlantique de l’Afrique.

Ces projets ont été inscrits dans le Programme National de Développement (PND) 2012-2015 et 2016-2020, déclinaison de la volonté du Chef de l’Etat de doter la Côte d’Ivoire d’outils logistiques performants et modernes capables de soutenir durablement la croissance économique.

Ce deuxième terminal à conteneurs ainsi que le canal de Vridi élargi et approfondi (inauguré le 21 février 2019 par Feu le Premier Ministre, SEM. Amadou Gon Coulibaly), viennent apporter une réponse efficace à l’incapacité du port d’Abidjan à recevoir les navires de nouvelle génération.

La construction du TC2, va coûter au total 596 milliards F CFA HT dont 334 milliards pour les infrastructures (financées par le biais de la coopération Chinoise) et 262 milliards pour les superstructures (financées par le consortium Bolloré Ports et APM Terminals).

Atout majeur dans la stratégie de repositionnement du port d’Abidjan, le nouveau terminal est bâti sur 37,5 hectares et dispose de trois postes à quai avec un tirant d’eau de 16 mètres.

Au terme des travaux de réalisation des superstructures, dans un délai de 18 mois, il permettra d’accueillir les navires de 14.000 conteneurs fréquentant les côtes africaines, contre 3.500 actuellement et fera passer la capacité annuelle de traitement des conteneurs du port d’Abidjan d’un million aujourd’hui à 2,5 millions. Enfin, cette nouvelle infrastructure génèrera, en phase d’exploitation, 450 emplois directs.

Dans la même catégorie