AIP An 62 : le préfet de Bouna rappelle les infrastructures en cours de réalisation AIP La Banque mondiale finance la construction d’une maternité dans un village de Boundiali AIP An 62 : Le préfet de Bouaflé exhorte les populations à se faire vacciner contre la COVID-19 AIP An 62 : d’importants projets en cours de réalisation dans le Bounkani AIP 62 ans : Le président du REMEDES salue la grâce présidentielle accordée à Laurent Gbagbo ACI Plus de 4 millions de personnes ciblées par le vaccin contre la fièvre jaune ACI Les acteurs de la sécurité sociale plaident pour l’harmonisation des législations au profit des travailleurs migrants AIP An 62 : Prix d’excellence pour le comité de gestion local du Parc national de la Comoé AIP AN 62 : Le préfet engage les populations d’Abengourou à faire barrage à l’orpaillage clandestin AIP An 62 : Le respect des mesures contre la maladie à virus Marburg exigé

Côte d’Ivoire-AIP/ Sangafowa Coulibaly s’engage avec le secteur privé pour l’attractivité des activités minières, pétrolières et énergétiques


  2 Juillet      40        Economie (15493),

   

Abidjan, 02 juil 2022 (AIP) – Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, clôturant vendredi 1er juillet 2022 à Abidjan, le séminaire portant sur le thème « Etat des lieux, enjeux et perspectives » s’est engagé avec le secteur privé pour propulser les activités minières, pétrolières et énergétiques.

« Mon administration sera à l’écoute du secteur privé, créateur de richesses, pour stimuler, accompagner et encadrer ses activités », a indiqué M. Coulibaly.

Il s’agit pour le ministre d’orienter ses actions futures selon la vision du président de la République, Alassane Ouattara, de hisser la Côte d’Ivoire dans les trois secteurs au nombre des pays émergents, en consolidant son rôle de leader dans la sous-région.

Pour l’atteinte des objectifs, le ministre Sangafowa Coulibaly a appelé les sociétés d’Etat sous tutelle à s’approprier les dispositions de la loi n°2020-626- du 14 août 2020 portant définition et organisation des sociétés d’Etat, relatives à l’exercice de la tutelle souhaitant que leurs orientations stratégiques soient en cohérence avec les stratégies sectorielles définies par l’Etat qui seront bientôt communiquées.

Le séminaire qui s’est déroulé sur trois jours a permis de présenter l’organisation, les objectifs, les activités, les performances et les enjeux des trois secteurs, d’exposer les problèmes actuels ou prévisibles par secteur, de recenser les solutions en cours de mise en œuvre ou envisagées pour les résoudre et de recueillir des informations pertinentes en vue de l’élaboration des stratégies sectorielles actualisées.

Au terme des travaux, le membre du gouvernement a remercié l’ensemble des participants pour la qualité des présentations et la pertinence des échanges précisant que le rapport des travaux sera d’un apport significatif dans l’élaboration de la feuille de route de l’action commune.

« J’ai noté la volonté partagée de tous d’œuvrer avec détermination à l’accélération du développement des secteurs des mines, du pétrole et de l’énergie en vue d’une participation plus effective à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne », s’est réjoui M. Coulibaly.

Au terme de ce séminaire de trois jours (mercredi 29 juin au vendredi 1er juillet 2022), les participants disposent d’informations nécessaires pour une meilleure organisation et maitrise des activités des secteurs miniers, pétroliers et énergétiques.

La contribution des secteurs miniers et pétroliers à l’économie nationale se situe respectivement à 3% et 5% du Produit intérieur brut (PIB).

Dans la même catégorie