MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre) AGP Gabon/Les conclusions du Dialogue national inclusif : 2100 actions identifiées sur les 1000 recommandations AGP Chine-Afrique/FOCAC : Le président Oligui Nguema invité au 9ème Forum à Pékin AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt AGP Football/Infrastructures : Le stade d’Oyem pourrait être fonctionnel en 2025 AGP Football/Coupure d’électricité lors du match Gabon-Gambie : l’ONDSC veut faire la lumière sur l’incident ANP Hadj 2024 : Le COHO annonce le premier vol retour des pèlerins pour le vendredi 21 juin APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI)

Côte d’Ivoire-AIP/ Un député promet 100 millions pour l’insertion professionnelle des jeunes d’Agboville


  19 Septembre      27        Politique (25774),

 

Agboville, 19 sept 2020 (AIP) – Le député d’Agboville, Adama Bictogo, annonce la mise à disposition prochaine d’un fonds de 100 millions de francs CFA pour l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes de la commune.

Recevant le vendredi 18 septembre 2020, la jeunesse militante, notamment des femmes proches du parti au pouvoir dont il est un cadre, par ailleurs, le député d’Agboville commune a indiqué qu’il reviendra lundi 21 septembre 2020 dans la capitale de l’Agnéby-Tiassa, non seulement pour doter la coordination régionale du RHDP de moyens conséquents pour la campagne électorale, mais pour aider les jeunes et surtout les femmes à assurer leur autonomisation socioéconomique.

Pour ce faire, il a fait la promesse de constituer au nom de sa fondation ‘’Bictogo Initiatives’’, un fonds de 50 millions FCFA dédié aux jeunes hommes et un fonds de 50 millions FCFA dédié aux femmes, afin de les amener à s’inscrire dans des projets ou des activités génératrices de revenus (AGR).

D’où son appel aux jeunes et particulièrement aux femmes de la commune et de la sous-préfecture d’Agboville, à s’organiser pour tirer un réel bénéfice de ce fonds. Pour lui, il s’agit d’une action de portée sociale pour aider ses « parents » et non à des fins politiques.

Dans la même catégorie