AIP La 4ème édition du MIVA suscite l’engouement des artisans africains (Comité d’organisation) AIP Le Président Ouattara reçoit les Lettres de créance de cinq nouveaux Ambassadeurs AIP Quatre cas de COVID-19 signalés le 29 novembre 2021 (Ministère) AIP Sory Diabaté propose la mise en place d’un comité pour gérer l’équipe nationale à la CAN 2022 AIP La ministre Anne Ouloto pour la redynamisation de la formation professionnelle AIP Election MUGEFCI: Pacôme Attaby ambitionne de rétablir la qualité des prestations des mutualistes AIP Une mission du Médiateur de la République à Guiglo, à partir de lundi AIP L’Immortel Moh Emmanuel célébré par Foot d’or AIP Des millions de personnes mourront à cause du Sida si on ne s’attaque pas aux inégalités (ONUSIDA) AIP La 3eme édition du Forum pour l’ investissement en Afrique reportée sine die

Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de construction de dos d’âne lancé à Daoukro


  19 Octobre      23        Travaux publics (406),

   

Dimbokro, 19 oct 2021 (AIP) – Le maire Djè Koffi Aubin a procédé au lancement, lundi 18 octobre 2021, du projet de construction de « dos d’âne » sur les principales artères de la commune de Daoukro, lors d’une cérémonie au carrefour « Trois pneus » du quartier Sossoribougou, en présence du président des jeunes.

Cette opération a été sollicitée par l’ensemble des chefs et les jeunes de village et de quartiers de la ville de Daoukro qui ont interpellé la mairie face à la récurrence et la recrudescence des accidents notamment de motos parfois mortels, a expliqué M Djè, saluant l’esprit d’initiative des jeunes du quartier Sossoribougou qui ont financé ces premiers travaux qui se déroulent dans leur quartier.

Le maire a affirmé avoir associé les services du ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier pour la conformité des ralentisseurs (dos d’âne) avec la loi. Il a salué l’esprit de solidarité des jeunes, annonçant que ces travaux s’étendront à toute la commune.

Les dos d’ânes vont réduire les nombreux accidents de la circulation occasionnés à notre carrefour aussi bien par les motocyclistes que les automobilistes, entrainant d’énormes dégâts matériels et corporels dans la localité, a fait savoir le président des jeunes du quartier Sossoribougou (Daoukro), Tiémoko Lancina. Il a salué le sens de la responsabilité et de l’écoute du maire qui a accepté la réalisation de ces ralentisseurs pour sauver des vies humaines.

Dans la même catégorie