MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Côte d’Ivoire-AIP/ Une master class pour expliquer le lien entre un club service et le réseautage professionnel


  26 Mars      68        Société (45887),

 

Abidjan, 26 mars 2023 (AIP) –  Le Lions Clubs Abidjan Galaxy a organisé samedi 25 mars 2023 une Master class autour du thème « le réseautage à travers le club service », afin de relever le lien entre ces deux concepts et aussi éclairer les participants sur les missions du Lions Clubs international.

Cette master class a été animée par un parterre de  panélistes issus du Lions Clubs et de la Jeune chambre ivoirienne (JCI) notamment, le  vice-gouverneur  du Lions Clubs District 403-A2, Daniel Sampah, du coach en développement personnel, Stephane Ouattara, du gérant de mix-marketing, Franck Demingnou, et du président de la JCI, Armand Assi.

Elle a permis de montrer aux participants que le lions clubs  « est loin d’être une secte », comme le pensent certaines personnes, mais est  un club service fondé sur l’aide humanitaire.

M. Sampah a souligné que ce club service centenaire à pour vocation la recherche du bien être des populations les plus vulnérables, et ce, à travers les actions de bénévolat de ses membres. Ce club tient à respecter l’éthique et la morale dans toutes ces actions.

Parlant du réseautage professionnel, il a précisé que » l’on ne devient pas Lion, pour s’attirer des marchés, ou les faveurs d’un membre » , mais le membre du Lions Club peut se tisser un réseau professionnel par ses actions humanitaires, et sa bonne conduite dans le groupe.

Appuyant cette assertion, Stephane Ouattara a  invité la jeunesse à se créer des réseaux en se démarquant par le travail, la formation, les qualités morales et humanitaires. Il a exhorté les jeunes « à donner » plutôt qu’à toujours chercher à « recevoir ».

Pour Armand Assi, il est important pour les jeunes de s’inscrire dans des Clubs services ou au sein de tout autres groupes à caractère social,  qui puissent leur permettre de développer le leadership et affronter avec plus de sérénité le monde professionnel.

Les fonds recueillis au cours de cette master class serviront à aider pour la lutte contre le diabète, l’un des domaines d’action du Lions Clubs, en plus de l’aide en cas de catastrophe,  des actions l’humanitaire, de la lutte contre la faim,  de l’environnement, du cancer infantile, de la jeunesse.

Dans la même catégorie