APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

Côte d’Ivoire-AIP/ Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)


  23 Octobre      40        Société (34508),

   

Dabou, 23 oct 2020 (AIP)- Le Général Touré Apalo Alexandre, commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, a révélé le jeudi 22 octobre 2020 à Dabou lors d’une rencontre avec les populations, qu’une milice  »veut s’emparer de la ville pour en faire sa base arrière en vue des futures attaques contre les autorités d’Abidjan ».

Le Général Touré a souligné que les violences inter-ethniques survenues ces derniers jours dans certains quartiers (Mangolotou, Yakani) et villages (Agneby, Kpass) de la commune ne sont que de la manipulation orchestrée par des miliciens et leurs soutiens tapis dans l’ombre. Ceux-ci, au moyen des réseaux sociaux et de messages savamment distillés, sèment la confusion, la colère et les troubles pour atteindre leur dessein.

« Ne tombez pas dans le jeu des hommes politiques. La violence interethnique n’arrange aucune des parties belligérantes mais elle débouche au contraire sur des situations que les populations ne voient pas venir et ne maîtrisent donc pas », a prévenu le commandant supérieur de la Gendarmerie.

Pour éviter une situation chaotique et parvenir à la paix, il a invité les populations à privilégier la vie et à s’accepter mutuellement pour le développement de la cité du Leboutou.

Pour cette raison, il a demandé aux différentes communautés, malgré la douleur de la perte d’êtres chers et de biens, d’aller à la paix, au calme pour permettre aux forces de sécurité de jouer leur rôle qui est d’assurer le maintien de l’ordre.

Séance tenante, le Général Touré, accompagné des autorités ministérielles, préfectorale, traditionnelles, des élus locaux, a demandé la mise en place d’un comité de veille regroupant toutes les parties pour prévenir la résurgence des conflits communautaires.

Ce message, il entend le livrer dans la tournée de soutien et d’apaisement aux populations de la commune de Dabou et des villages d’Agneby, Kpass, Gbougbo, Debrimou qui ont connu les violences inter-ethniques, ces derniers jours qui ont occasionné huit morts, une quarantaine de blessés par balles et armes blanches et d’importants dégâts matériels.

Dans la même catégorie