AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Côte d’Ivoire-AIP/ Une mission de suivi du projet « prévention et traitement des fistules » à Man


  28 Mars      63        Santé (15520),

 

Man, 28 mars 2023 (AIP)- Une délégation de l’agence coréenne de coopération internationale (KOICA) et une mission de l’UNFPA, étaient, lundi 27 mars 2023 à Man, pour suivre l’exécution de la mission du projet « prévention et traitement des fistules » qui est dans sa troisième phase opératoire.

« (…) Nous sommes là pour suivre un projet sur la prévention, le traitement et la réhabilitation des femmes porteuses de fistules obstétricales », a précisé le coordonnateur unité santé sexuelle et reproductive à L’UNFPA, Joseph Liakanodera.

Concrètement, il s’est agi pour les délégations de s’entretenir avec les autorités sanitaires de Man et les prestataires de santé impliqués dans ledit projet relativement à la prise en charge des cas de fistules obstétricales.

Des visites de terrain ont également permis à la mission de rencontrer des ex-porteuses de fistules qui ont développé des activités génératrices de revenus (AGR).

Selon la directrice pays adjointe de la KOICA, Soo Min Christine Kim, l’apport de l’agence coréenne a permis de traiter à ce jour environ 3400 femmes et financer les activités génératrices de revenus (AGR) de 500 autres femmes pour les deux premières phases du projet.

Le projet qui est dans sa phase terminale veut atteindre un plus grand nombre de la population cible enadoptant une stratégie de communication dynamique.  « Je voudrais informer par votre canal les populations que la fistule se soigne à l’hôpital. Que les femmes atteintes de cette maladie se rendent à l’hôpital pour recevoir gratuitement les soins », a annoncé la directrice pays adjointe de la KOICA en guise d’appel à tous.

La mission entend mobiliser davantage tous les acteurs autour de la question de la fistule obstétricale qui est une complication de l’accouchement  impactant négativement la vie de beaucoup de femmes en Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie