ANP Ouverture à Paris de la 2ème Table Ronde des bailleurs et des partenaires au développement du Niger AMI Colloque à Nouakchott sur les relations Mauritano-Emiraties AMI La Première Dame: Nous devons être fiers de la proximité des services des personnes handicapées et de la mobilisation de ressources de l’Etat dans leur intérêt APS Les Lions peuvent être fiers de leur parcours ,selon Kalidou Koulibaly APS Oumar Pène reçoit le ‘’Prix de l’Excellence’’ de la CEDEAO pour son ‘’engagement’’ APS Plus de 250 milliards de francs CFA alloués au Développement communautaire et à la Solidarité nationale ANP Table ronde de Paris de financement du PDES : Le Niger compte mobiliser plus 10.670 milliards FCFA ANP Le Niger mobilise ses partenaires pour le financement du PDES AIP Un terrain de sport rénové et équipé mis à la disposition de l’orphelinat de Grand-Bassam AIP Point de la situation de la COVID-19 : un seul cas enregistré le 4 décembre 2022

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Des miliciens tuent 24 personnes dans le nord-est de la RDC


  29 Février      28        Mode (27),

   

Abidjan, 29 fév (AIP)- Vingt-quatre personnes ont été tuées par balles vendredi soir dans la province d’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), selon la presse internationale.

« Au total, vingt-quatre personnes ont été tuées par balles et douze blessés », a déclaré le chef de secteur dans le territoire de Djugu. La tuerie a été attribuée à une milice active dans le nord de l’Ituri, frontalière de l’Ouganda et du Soudan du Sud, la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco).

Ce bilan et l’identité des assaillants ont été confirmés par Alfred Alingi, administrateur du territoire de Djugu. Les assaillants étaient habillés en tenue militaire et « tiraient sur les civils le long de leur passage », a-t-il affirmé.

Frontalière de l’Ouganda et du Burundi, la province de l’Ituri est le fief de nombreux groupes armés qui terrorisent les civils et provoquent leurs déplacements. Elle a renoué avec les violences depuis fin 2017, essentiellement dans sa partie nord, le territoire de Djugu.

Entre 1999 et 2003, un conflit communautaire avait fait plusieurs dizaines de milliers de victimes jusqu’à l’intervention d’une force européenne. Le conflit opposait deux communautés, les Lendu, majoritairement agriculteurs, et les Hema, éleveurs et commerçants, dans cette province aurifère et pourvue de pétrole. Le groupe armé Codeco est une milice pro-lendu.

Le nouveau conflit, digne d’un « crime contre l’humanité » d’après les Nations unies, a déplacé des dizaines de milliers de civils fuyant les violences.

Dans la même catégorie