MAP CAN de futsal (Groupe B): la Mauritanie s’impose (5-4) face à la Namibie APS SENEGAL-GOUVERNEMENT / Maïmouna Dièye s’engage à promouvoir une ‘’vraie politique familiale’’ APS SENEGAL-GOUVERNEMENT / Malick Ndiaye veut faire des transports un moteur de croissance économique APS SENEGAL-GOUVERNEMENT-BILAN / Aliou Sow liste les bons points de son passage au département de la Culture APS SENEGAL-SPORTS / Sports : Khady Diéne Gaye “s’engage à travailler avec dévouement et détermination’’ avec les acteurs APS SENEGAL-SANTE-GOUVERNEMENT / Ibrahima Sy mise sur une “réinvention” du système de santé sénégalais APS SENEGAL-CULTURE / Khady Diène Gaye promet de “garantir” l’accès des jeunes aux opportunités offertes par la culture APS SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / Khady Diène Gaye annonce des discussions sur le Dak’art APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / La Norvège annonce l’ouverture d’une ambassade à Dakar MAP CAN de futsal (1ère journée/Groupe B): l’Egypte surclasse la Libye (4-0)

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les autorités suspendent provisoirement l’internet des données mobiles au Sénégal


  6 Février      26        Economie (20896), Technologie (1013),

 

Abidjan, 06 fév 2024 (AIP)-Les autorités sénégalaises ont suspendu « provisoirement » l’internet des données mobiles depuis  dimanche 4 février 2024 à 22H, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS).

« Le ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numérique informe le public qu’en raison de la diffusion de plusieurs messages haineux et subversifs relayés sur les réseaux sociaux dans un contexte de menaces de troubles à l’ordre public, l’internet des données mobiles est suspendu provisoirement à partir du dimanche 4 février à 22 heures », écrit un communiqué du ministère.

« Les opérateurs de téléphonie sont tenus de se conformer aux réquisitions notifiées », ajoute le texte.

Président de la République sénégalaise, Macky Sall réaffirme sa décision de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle. Il a annoncé samedi, avoir abrogé le décret convoquant le corps électoral le 25 février, en attendant les résultats de la commission d’enquête parlementaire visant à clarifier les conditions dans lesquelles certaines candidatures ont été déclarées irrecevables.

Les députés ont voté lundi 5 février, la loi qui fixe la date de la présidentielle au 15 décembre.

 

Dans la même catégorie