MAP CAN de futsal (1ère journée/Groupe B): l’Egypte surclasse la Libye (4-0) MAP Mali: l’organisation des élections est conditionnée par la stabilisation du pays (Premier ministre) MAP Éthiopie: Plus de 21 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en 2024 (ONU) MAP Côte d’Ivoire: une épidémie de peste porcine déclarée dans le centre-ouest du pays MAP Vienne: Le Maroc à l’affiche de la 22ème édition du Festival « Salam Music & Arts » MAP La Côte d’Ivoire prend des mesures pour sanctionner les atteintes à l’environnement MAP L’oléoduc reliant Angola et la Zambie sera construit au 2ème trimestre (ambassadeur) MAP Maroc : retour à l’heure GMT+1 à partir du dimanche 14 avril à 02h00 AGP Guinée: Incendie dans un entrepôt de l’EDG à Hamdanlaye ACI Congo/Turquie: Vers la signature d’un accord entre les bibliothèques nationales des deux pays

Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre Laurent Tchagba s’inspire du modèle français en matière de gestion intégrée des ressources en eau


  23 Février      18        Environnement/Eaux/Forêts (6426),

 

Abidjan, 23 fév 2024 (AIP)-Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba,  effectue depuis jeudi 22 février 2024, une visite à l’Orléans en France à l’Agence de l’eau Loire Bretagne pour s’inspirer du modèle français en matière de Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).

Cette visite ponctuée de rencontres et d’activités qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la GIRE a pour objectif un partage d’expérience suivi du renforcement de la coopération existante entre le ministère des Eaux et Forêts ivoirien et l’agence de l’eau Loire Bretagne de France.

Devant ses hôtes, le ministre Laurent Tchagba a présenté le fort potentiel des ressources en eau de la Côte d’Ivoire menacé par les impacts du changement climatique et des pollutions multiformes notamment l’orpaillage illégal.

Aussi, a-t-il présenté le nouveau code de l’eau promulgué le 23 novembre 2023 qui prend en compte ces deux problématiques majeures.

M. Tchagba a souhaité que l’agence de l’eau Loire Bretagne, qui a une expérience de plus de six décennies dans la GIRE, appuie techniquement à travers cette collaboration, la mise en œuvre du cadre institutionnel proposé par le nouveau code par la création des organes de gestion tels que l’agence nationale des ressources en eau, des agences de bassin notamment celui du Bandama, zone d’intervention de la coopération.

Il a également appelé à une synergie d’actions pour garantir l’accès de l’eau pour tous les usages et renforcer les actions dans l’opérationnalisation de la GIRE par l’amélioration des connaissances sur les eaux et leur exploitation.

Le directeur général de l’agence de l’eau Loire Bretagne, Martin Gutton, a rassuré l’émissaire du gouvernement ivoirien et sa délégation, de toute sa détermination à réussir cette coopération qui a démarré depuis quelques années.

Il a surtout souhaité que les réflexions se poursuivent sur les activités à inclure dans la phase 3 du partenariat.

Ce vendredi 23 février, le ministre et sa délégation ont eu une séance de travail à Bourges avec la présidente de la communauté d’agglomération Bourges, Irène Félix et la vice-présidente du comité de bassin Loire Bretagne sur la gestion et les difficultés rencontrées dans les comités de Bassin. Le code de l’eau et la gestion de l’eau se font par bassin hydrographique.

La Côte d’Ivoire possède 11 bassins dont les quatre plus grands sont Bandama, Comoé, Sassandra et Cavally. Parmi ces quatre, seul le Bandama prend sa source en Côte d’Ivoire. Il est le bassin sur lequel porte le projet avec l’agence Loire Bretagne.

La GIRE est un processus systématique pour le développement durable, l’attribution et le suivi de l’utilisation des ressources en eau dans le contexte des objectifs sociaux, économiques et environnementaux.

Le directeur général des Ressources en Eau, Dr Yéo Wonnan Eugène, et celui de la protection et de l’aménagement des Ressources en eau, Kouassi Kouamé Auguste, ont pris part à cette visite aux côtés du ministre des Eaux et Forêts.

Dans la même catégorie