APS LES JEUNES INVITÉS À FAIRE BON USAGE DES RÉSEAUX SOCIAUX APS LE SAMES VA TENIR UN SIT-IN SILENCIEUX, LE 17 MAI APS RAMADAN : LA MAIRIE DE KAOLACK DÉCAISSE 35 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR LES NÉCESSITEUX APS INCENDIE À L’HÔPITAL MAGATTE-LÔ : LE SAMES EXIGE UNE ‘’ENQUÊTE IMPARTIALE’’ APS DU MATÉRIEL ET DES VÉHICULES POUR LES SERVICES CHARGÉS DE LA GOUVERNANCE DE L’ÉTAT CIVIL APS POUR LA KORITÉ, LA RÉGION DE MATAM EST BIEN APPROVISIONNÉE EN DENRÉES ALIMENTAIRES, SELON LE SERVICE DU COMMERCE ANP Le Représentant résident du FMI pour le Niger assure au Président Mohamed Bazoum l’accompagnement de son Institution AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Education nationale engagé dans l’amélioration de sa collaboration avec les éditeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement d’un nouveau magazine scientifique en ligne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le paysage audiovisuel dominé par la forte audience des chaines du Groupe RTI (Etude)

Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert


  27 Février      15        Société (31847),

   

Bouaké, 27 fév 2021 (AIP)- Le « One Stop Center » de Bouaké a été officiellement ouvert jeudi 25 février 2021, en présence des autorités administratives de la ville, des personnels de santé et des travailleurs sociaux.

Logé au sein de la maternité de Koko, ce « One Stop Center », le 3e du genre après ceux d’Abidjan-Marcory et d’Adzopé, est un centre d’écoute construit par Save the Children avec le soutien financier de l’Union européenne. Il offre des services de protection de l’enfant, de prévention et réponse aux violences basées sur le genre (VBG) et de santé sexuelle et reproductive.

Il s’agit concrètement d’un centre intégré qui permet d’assurer une prise en charge holistique (médicale, psychosociale et juridico-judiciaire) des victimes de VBG parce qu’un cas de violence peut entraîner plusieurs dommages chez la victime. Son ouverture s’inscrit dans le cadre du projet multisectoriel dénommé « Mobilisés pour faire face à la pandémie de la COVID 19 en Côte d’Ivoire : réponse aux effets immédiats et secondaires sur l’enfance (DEVCO).

Le directeur de l’adoption et de la protection des droits de l’enfant du ministère de la femme, de la famille et de l’enfant, Lath Alain Didier, qui représentait la ministre Bakayoko Ly-Ramata à cette cérémonie, s’est réjoui de l’ouverture de ce centre qui vient compléter le dispositif de protection des enfants existant en Côte d’Ivoire.

Il a souhaité qu’il puisse fonctionner correctement et donner des résultats. « Nous souhaitons que ce dispositif puisse fonctionner et nous donner des résultats qui viendront renforcer notre base de données et aider aux prises de décisions et surtout au renforcer notre disposition et nos actions pour 2021 dans le cadre d’un programme national que nous appelons réinventer une Côte d’Ivoire nouvelle sans violence faite aux femmes et aux enfants », a-t-il souhaité.

Pour sa part, le chef du bureau de Save the Children à Bouaké, Cissé Sononsa, qui représentait le directeur pays, a invité la population de Bouaké à visiter le centre qui est mis à leur disposition.

Dans la même catégorie