AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo Inforpress Xadrez: Célia Rodriguez é candidata a Mestre Feminina da FIDE Inforpress PR pede “inquérito rigoroso” sobre as circunstâncias da morte do adolescente da Brava Inforpress Portugal: Associação dos Amigos de Santa Cruz aposta em acções sociais e trabalho com jovens – presidente

Côte d’Ivoire-AIP/RGPH 2021 : Un taux de 31,5 % enregistré dans le Moronou


  29 Novembre      41        Société (39335),

   

Bongouanou, 29 nov 2021(AIP) – Le préfet de région, Okoma Jeannette, a déploré le faible taux de participation de 31,5 % des populations enregistré depuis le démarrage de l’opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2021) du lundi 8 novembre 2021 à ce jour, dans le Moronou.

Lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation, vendredi 26 novembre 2021, à Bongouanou, Mme Okoma a exhorté les populations à se rendre disponibles pour se faire recenser en vue de relever ce taux de participation dans le Moronou.

Se félicitant du report de la date de clôture au 7 décembre 2021, décidé par le gouvernement, le préfet Okoma a encouragé les agents recenseurs à plus de professionnalisme et d’abnégation au travail pour pouvoir recenser à temps les populations. Elle a invité les cadres du Moronou à s’engager davantage pour la réussite de l’opération.

Le RGPH 2021 est une opération de dénombrement de la population nationale, de collecte de données sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics. D’un coût de 23,9 milliards de FCFA et mobilise plus de 38 000 personnes sur le terrain dont 28 500 agents recenseurs.

Dans la même catégorie