APS MUSHIKIWABO JUGE LES COUPS D’ETAT RÉPÉTÉS DE CES DERNIERS MOIS INACCEPTABLES APS Le maire de Jacqueville offre l’émission « Bonjour 2022 » à sa population APS ZIGUINCHOR : DEUX MILITAIRES ET UN REBELLE TUÉS DANS UN ÉCHANGE DE ‘’COUPS DE FEU’’ AIP Quelque 2000 kits scolaires à des écoliers à Biankouma ANP Diffa : 1ère session ordinaire de la Commission Consultative Régionale de l’Administration Territoriale (COCOCRAT) AIP Les sapeurs-pompiers militaires initient une opération ‘’coup de balai’’ à Yopougon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Moussa Sanogo présente les projets du métro d’Abidjan et du barrage de Singrobo-Ahouaty aux députés APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SALUENT LE « DÉROULEMENT APAISÉ » DU SCRUTIN APS A COALITION BUNT BI MAJORITAIRE À RANÉROU FERLO (RÉSULTATS PROVISOIRES) AIP Les élèves du Lycée de Tengrela exhortés à cultiver la concurrence saine

Côte d’Ivoire-AIP/RGPH 2021 : Un taux de 31,5 % enregistré dans le Moronou


  29 Novembre      25        Société (37860),

   

Bongouanou, 29 nov 2021(AIP) – Le préfet de région, Okoma Jeannette, a déploré le faible taux de participation de 31,5 % des populations enregistré depuis le démarrage de l’opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2021) du lundi 8 novembre 2021 à ce jour, dans le Moronou.

Lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation, vendredi 26 novembre 2021, à Bongouanou, Mme Okoma a exhorté les populations à se rendre disponibles pour se faire recenser en vue de relever ce taux de participation dans le Moronou.

Se félicitant du report de la date de clôture au 7 décembre 2021, décidé par le gouvernement, le préfet Okoma a encouragé les agents recenseurs à plus de professionnalisme et d’abnégation au travail pour pouvoir recenser à temps les populations. Elle a invité les cadres du Moronou à s’engager davantage pour la réussite de l’opération.

Le RGPH 2021 est une opération de dénombrement de la population nationale, de collecte de données sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics. D’un coût de 23,9 milliards de FCFA et mobilise plus de 38 000 personnes sur le terrain dont 28 500 agents recenseurs.

Dans la même catégorie