ANP Tillabéri : Célébration de la Journée de l’Enfant Africain (JEA), Edition 2021 GNA I have not awarded scholarship to any of my relations- Tano South MCE GNA Gyasikrom Health Centre shut down over assault on Physician Assistant GNA Gender Ministry urges adolescents to champion reproductive health rights GNA Intensify awareness creation on PHC, Sunyani residents entreats GSS GNA Dr Bawumia is a first class assistant – President GNA GII builds the capacity of SMEs in Bolgatanga GNA Robust digitisation will ensure effective and efficient land administration-Veep MAP Afrique : 6 millions USD de Google pour les startups et l’entrepreneuriat féminin MAP Douanes : La Côte d’Ivoire, le Burkina et le Niger interconnectent leurs systèmes d’information

Côte d’Ivoire/ Des acteurs de développement se dotent d’un cadre formel de réflexion et d’action


  3 Mars      155        Développement durable (348),

   

Abidjan, 03 mars (AIP)- Des acteurs nationaux, soucieux du bien-être des populations, viennent de mettre sur pied un cadre formel d’échanges et d’action à travers la présentation et l’investiture, samedi, à Abidjan,  du bureau exécutif national du Cercle ivoirien de réflexion et d’action pour le développement (CIRAD).

Présidé par l’actuel député de Séguéla-Commune, Diomandé, Mamadou, le CIRAD se propose de relever le défi de « faire émerger la diversité comme une ressource de développement en constituant une plateforme crédible, capable de former ses acteurs, de faire émerger des projets communautaires viables et constituer un canal de rapprochement des institutions de développement et de financement avec les laborieuses populations.

Cette plateforme, a dit son président, n’est pas un parti politique en gestation. Tout simplement, il est né de la volonté d’hommes et de femmes (députés, maires, associations de développement, etc),  sensibles à la problématique de la lutte contre la pauvreté, d’optimiser leurs capacités par la création d’une meilleure synergie entre ces acteurs de développement dans leur riche diversité.

« Les métiers que nous apprenons constituent des outils. La finalité de ces outils, c’est le bien-être de l’homme. Quel que soit le niveau de chacun, nous apportons notre petite contribution à l’édification de l’humanité. Faisons en sorte que chacun de nous puisse contribuer au bien-être des populations par la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes, de fontaines d’eau, etc », a souhaité M. Diomandé.

Le CIRAD est de création récente. Sa présentation au grand public marque ainsi le démarrage officiel de ses activités sur l’ensemble du territoire national.

 

Dans la même catégorie