AIP Côte d’Ivoire – AIP / La ministre Mariatou Koné exhorte les élèves à prendre leurs études au sérieux AGP Boké-Tourisme: Une caravane internationale touristes étrangers attendue le 30 novembre dans la région AGP Guinée/Formation : 11 institutions d’enseignements supérieurs sur 17 habilitées à délivrer des diplômes session 2020-2021 selon un résultat provisoire de l’ANAQ AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les éléphants basketteurs triomphent des Angolais (57-56) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FAAPA préoccupée par la probable dissolution de l’Agence béninoise de presse APS LA FSAPH MISE SUR LA COMMUNICATION POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH APS LES ÉLEVEURS SOLLICITENT L’AIDE DE L’ETAT POUR DÉVELOPPER LA CULTURE FOURRAGÈRE APS QUELQUE 3.355 GÉNISSES IMPORTÉES ENTRE 2017 ET 2021 APS YOUSSOU NDOUR SOLLICITÉ DANS LE COMBAT POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH MACKY SALL PRÉSIDE À DAHRA LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉLEVAGE

Côte d’Ivoire/ Des femmes journalistes renforcent leurs capacités en entrepreneuriat


  10 Octobre      28        Education (6081), LeaderShip Feminin (336),

   

Abidjan, 09 oct 2021 (AIP)- Des membres de l’Association des femmes journalistes de Côte d’Ivoire (AFJCI) ont renforcé, vendredi 8 octobre 2021, à la Maison de la presse d’Abidjan, leurs capacités en entrepreneuriat.

Cette formation s’est effectuée grâce à un partenariat avec la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME), sur le thème « Les femmes face aux défis de l’entrepreneuriat ».

Cet atelier de formation a été l’occasion pour les participants d’assimiler les notions d’entrepreneuriat, les notions d’activités économiques, du secteur public et privé, des aptitudes, des difficultés rencontrées.

La formation a été assurée par le conseiller consulaire à la Cour d’appel, Sylvain Kopoin, par ailleurs conseil technique à la FIPME. Il a exhorté les apprenantes à entreprendre, expliquant que l’entrepreneuriat est la décision d’initier et de s’engager dans un projet dans lequel l’on veut investir.

La présidente de l’AFJCI, Marlyse Konan, a indiqué que cette formation lui a permis de s’outiller efficacement pour réussir dans ses projets.
« On parle de plus en plus d’entrepreneuriat féminin et donc il était important que nous mêmes, en tant que journalistes qui avons des projets, nous puissions avoir les rudiments, les outils nécessaires pour pouvoir booster nos entreprises, pour encore inciter d’autres femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat et à mieux communiquer sur l’entrepreneuriat féminin », a-t-elle déclaré.
Le directeur exécutif de la FIPME, Jean-Serge Anon, a invité l’AFJCI à rejoindre le secteur formel en adhérant à une faîtière. Il a rappelé qu’une entreprise formelle est celle qui a un registre de commerce, un numéro de compte de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), un numéro contribuable, un siège et une comptabilité.
Au total, une quinzaine de femmes journalistes ont bénéficié de cette formation sur l’entrepreneuriat.

Dans la même catégorie