ANP Sommet de la CBLT: retour du Président Bazoum d’Abuja ATOP Un panel sur le nouvel ordre économique clôture l’édition 2022 de Africa financial industry summit ATOP AFIS 2022 : le rapport sur le financement du commerce en Afrique de l’ouest présenté à la presse ATOP Finance africaine : les participants à AFIS 2022 recommandent une transformation du secteur financier ATOP Promotion de l’agroécologie en Afrique de l’ouest : des acteurs réfléchissent sur la mise en place d’un cadre national de concertation MAP ROJALNU-ODD/Afrique: La 2eme conférence annuelle des présidents du 1er au 3 décembre à Lomé MAP Afrique du Sud : L’assassin de la figure anti-apartheid Chris Hani poignardé en prison MAP Première cargaison d’engrais russes pour l’Afrique en direction du Malawi: L’ONU se félicite MAP Guterres à Addis Abeba pour la 6è conférence annuelle UA-ONU MAP Tenue du 16ème Sommet de la Commission du bassin du lac Tchad à Abuja

Côte d’Ivoire/ Des intendants et économes se forment à la rédaction administrative à Korhogo


  30 Septembre      206        Société (40253),

   

Korhogo, 30 sept (AIP) – Des représentants de l’association nationale des intendants et économes de Côte d’Ivoire ont bénéficié d’une formation à la rédaction administrative, à l’occasion du deuxième comité directeur de cette association tenu samedi à Korhogo.

Les enseignements ont notamment portés sur la différence entre le rapport, le compte rendu et le procès-verbal. Ils ont été dispensés par le préfet de la région du Poro, Daouda Ouattara, préfet hors grade et anciennement enseignant à l’école nationale d’administration.

Situant l’importance de la rédaction administrative, il a indiqué que l’administration est « une vaste fabrique de documents et que les rapports entre l’Etat et les administrés se manifestent à travers les échanges de documents écrits qui prennent des appellations diverses : bordereau, compte-rendu, lettre, etc. « D’où la nécessité pour les fonctionnaires qui se trouvent être les animateurs des structures de l’Etat de maîtriser la confection de ces différents documents », a-t-il conclu.

Selon les initiateurs, cette formation participe des actions de renforcement des capacités des intendants et économes des établissements d’enseignement secondaire public du pays qui, au-delà des aspects financiers de leur métier, sont des administrateurs à qui s’impose la nécessité de bien maîtriser les techniques de l’écriture administrative.

Dans la même catégorie