GNA Corporate governance critical for Africa’s future GNA GTA expectant of significant domestic tourism growth amidst COVID-19 GNA Speaker Bagbin launches second edition of Inter Schools Public Speaking Competition GNA Cancer patients urged not to lose hope in fighting the disease GNA Education, an important measure to bridge digital gender gap AGP Axe Boké-Kolaboui : Le préfet s’implique dans la réparation des routes dégradées AGP Guinée: 119 volontaires déployés par Mérite international dans 05 localités à Maférinyah pour les services communautaires AGP Mamou: Le gouverneur de la région administrative de Mamou entame une visite dans les services régionaux GNA IIA and Tullow Ghana collaborate to deliver financial readiness prograame GNA Make CPC profitable- Afriyie Akoto

Côte d’Ivoire/ Des intendants et économes se forment à la rédaction administrative à Korhogo


  30 Septembre      148        Société (35777),

   

Korhogo, 30 sept (AIP) – Des représentants de l’association nationale des intendants et économes de Côte d’Ivoire ont bénéficié d’une formation à la rédaction administrative, à l’occasion du deuxième comité directeur de cette association tenu samedi à Korhogo.

Les enseignements ont notamment portés sur la différence entre le rapport, le compte rendu et le procès-verbal. Ils ont été dispensés par le préfet de la région du Poro, Daouda Ouattara, préfet hors grade et anciennement enseignant à l’école nationale d’administration.

Situant l’importance de la rédaction administrative, il a indiqué que l’administration est « une vaste fabrique de documents et que les rapports entre l’Etat et les administrés se manifestent à travers les échanges de documents écrits qui prennent des appellations diverses : bordereau, compte-rendu, lettre, etc. « D’où la nécessité pour les fonctionnaires qui se trouvent être les animateurs des structures de l’Etat de maîtriser la confection de ces différents documents », a-t-il conclu.

Selon les initiateurs, cette formation participe des actions de renforcement des capacités des intendants et économes des établissements d’enseignement secondaire public du pays qui, au-delà des aspects financiers de leur métier, sont des administrateurs à qui s’impose la nécessité de bien maîtriser les techniques de l’écriture administrative.

Dans la même catégorie