ACI Congo : Plaidoyer pour la réduction échelonnée des importations des produits carnés ACI Congo : Le gouvernement invité à accélérer la validation de la Feuille de route Le ministère de la Salubrité lance la 48e édition de l’opération grand ménage AIP Le conseil municipal adopte le budget 2022 de plus d’un milliard de FCFA de la commune d’Adiaké AIP Lancement de l’évaluation des instituts et centres de recherche de l’enseignement supérieur AIP Plusieurs élèves sensibilisés sur les dangers de l’hypertension artérielle à Abidjan AIB Burkina : le ministre Tamboura invite ses compatriotes à ne pas tomber dans le piège des terroristes (Actualisée) AIB Burkina : La corruption a baissé après l’insurrection mais est remontée faute de sanction (Marius Ibriga) APS DES BILLES EN CRISTAL À LA PLACE DES BULLETINS ET ENVELOPPES DE VOTE, UNE ORIGINALITÉ DU SYSTÈME ÉLECTORAL GAMBIEN AIB Blocus du convoi militaire français: Ousseni Tamboura planche pour une relecture des accords entre le Burkina et la France (Actualisée)

Côte d’Ivoire/ Élections locales: les candidats appellent à une campagne apaisée dans l’Iffou


  30 Septembre      106        Société (37079),

   

Daoukro, 30 sept (AIP) – Les candidats aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 dans l’Iffou appellent tous à une campagne électorale apaisée.

Kouamé Kouassi Ambroise, candidat indépendant pour le poste de maire à Daoukro, a choisi de lancer sa campagne à Agniassikassou. Il place sa candidature sous le sceau de l’éveil. Il a appelé les populations à le soutenir pour bâtir une ville digne de ce nom. Pour la jeunesse, il a promis de lutter pour leur insertion.

Traoré Adam Kolia, candidat aux élections régionales mise sur sa « proximité » avec les populations. « Une campagne n’est jamais facile, une élection n’est jamais gagner d’avance. Et il faut tenir bon, parlant de son équipe », reconnait-il cependant, livrant son leitmotiv pour cette campagne qui est une nouvelle vision pour une région de l’Iffou unie et solidaire dans un esprit de partage dans l’intérêt de tous.

Dje Koffi Aubin, candidat du consensus au compte du PDCI-RDA pour la commune de Daoukro, a pour sa part appelé à une campagne sans invectives et sans violences. « Les militants PDCI sont en général disciplinés. Il faut se rassembler pour rendre cet enjeu d’amélioration de cadre de vie encore plus grand », a-t-il indiqué.

« Nous avons de conscience de l’enjeu que représente ces élections je salue la mobilisation de toute la population, et a surtout demandé que cette mobilisation se transforme en victoire pour tous les candidats PDCI RDA de la région », traduit pour sa part Antoine N’Zi, candidat à la mairie de Ouellé.

Bédié Jean Marc Anyra, candidat indépendant pour le compte de la mairie lui dit s’inscrire dans la continuité du travail fait par le défunt maire Tanoh Kouadio Joseph. Il place sa le signe de la reconstruction. Notamment la reconstruction du marché de Daoukro, la poursuite des négociations pour le démarrage de la construction de l’université de Daoukro, la construction d’usine pour réduire le taux de chômage etc..

Dans la même catégorie