ANP Sommet de la CBLT: retour du Président Bazoum d’Abuja ATOP Un panel sur le nouvel ordre économique clôture l’édition 2022 de Africa financial industry summit ATOP AFIS 2022 : le rapport sur le financement du commerce en Afrique de l’ouest présenté à la presse ATOP Finance africaine : les participants à AFIS 2022 recommandent une transformation du secteur financier ATOP Promotion de l’agroécologie en Afrique de l’ouest : des acteurs réfléchissent sur la mise en place d’un cadre national de concertation MAP ROJALNU-ODD/Afrique: La 2eme conférence annuelle des présidents du 1er au 3 décembre à Lomé MAP Afrique du Sud : L’assassin de la figure anti-apartheid Chris Hani poignardé en prison MAP Première cargaison d’engrais russes pour l’Afrique en direction du Malawi: L’ONU se félicite MAP Guterres à Addis Abeba pour la 6è conférence annuelle UA-ONU MAP Tenue du 16ème Sommet de la Commission du bassin du lac Tchad à Abuja

Côte d’Ivoire/ Élections locales: les candidats appellent à une campagne apaisée dans l’Iffou


  30 Septembre      113        Société (40253),

   

Daoukro, 30 sept (AIP) – Les candidats aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 dans l’Iffou appellent tous à une campagne électorale apaisée.

Kouamé Kouassi Ambroise, candidat indépendant pour le poste de maire à Daoukro, a choisi de lancer sa campagne à Agniassikassou. Il place sa candidature sous le sceau de l’éveil. Il a appelé les populations à le soutenir pour bâtir une ville digne de ce nom. Pour la jeunesse, il a promis de lutter pour leur insertion.

Traoré Adam Kolia, candidat aux élections régionales mise sur sa « proximité » avec les populations. « Une campagne n’est jamais facile, une élection n’est jamais gagner d’avance. Et il faut tenir bon, parlant de son équipe », reconnait-il cependant, livrant son leitmotiv pour cette campagne qui est une nouvelle vision pour une région de l’Iffou unie et solidaire dans un esprit de partage dans l’intérêt de tous.

Dje Koffi Aubin, candidat du consensus au compte du PDCI-RDA pour la commune de Daoukro, a pour sa part appelé à une campagne sans invectives et sans violences. « Les militants PDCI sont en général disciplinés. Il faut se rassembler pour rendre cet enjeu d’amélioration de cadre de vie encore plus grand », a-t-il indiqué.

« Nous avons de conscience de l’enjeu que représente ces élections je salue la mobilisation de toute la population, et a surtout demandé que cette mobilisation se transforme en victoire pour tous les candidats PDCI RDA de la région », traduit pour sa part Antoine N’Zi, candidat à la mairie de Ouellé.

Bédié Jean Marc Anyra, candidat indépendant pour le compte de la mairie lui dit s’inscrire dans la continuité du travail fait par le défunt maire Tanoh Kouadio Joseph. Il place sa le signe de la reconstruction. Notamment la reconstruction du marché de Daoukro, la poursuite des négociations pour le démarrage de la construction de l’université de Daoukro, la construction d’usine pour réduire le taux de chômage etc..

Dans la même catégorie