MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

Côte d’Ivoire/ Focus sur la budgétisation participative


  11 Juillet      87        Finance (551), Photos (4403),

   

Bouna, 11 juil (AIP)- Le budget participatif est un processus destiné à inclure la société dans le processus d’allocation et d’exécution du budget public.

Selon les responsables du Forum des ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté, une coalition ivoirienne pour les Droits de l’Enfant, c’est le moyen par lequel les besoins des populations marginalisées, notamment les jeunes et les enfants, peuvent être pris en compte par le budget de la collectivité territoriale.

Cependant, le vocable « budget » reste un véritable mythe pour la majorité des populations et en particulier les jeunes et les enfants, tant les procédures et les principes qui sous-tendent son élaboration, exécution, suivi et contrôle sont complexes et incompris.

A ce sujet, une enquête menée par l’ONG Social Justice entre 2013 et 2015 sur la transparence et l’accessibilité des documents budgétaires, a révélé que certains documents budgétaires essentiels ne sont pas rendus publics et sont inaccessibles aux citoyens.

Pourtant, la Directive N°01/2009/CM/UEMOA portant code de transparence des finances publiques au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) stipule que « l’argent public est au cœur de l’État de droit et de la démocratie ».

on/cmas

Dans la même catégorie