AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON GNA Ghana holds Pre-COP26 meeting GNA Minority expresses concern over MMDCEs approval blues AGP Guinée: les nouvelles autorités du pays suppriment tous les barrages, à l’exception de ceux des frontières

Côte d’Ivoire/ Installation prochaine d’un quatrième câble international sous marin au VITIB de Grand-Bassam


  19 Octobre      57        Technologie (465),

   

Grand-Bassam, 19 oct (AIP) – Un quatrième câble international sous marin desservant la côte d’Ivoire en bande passante (internet) sera bientôt installé au Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (VITIB) de Grand-Bassam.

La cérémonie d’agrément de cette entreprise, la société nigériane « Main One » s’est déroulée jeudi, à Grand-Bassam, entre le directeur général de VITIB, Philippe Pango et la directrice générale de Main One, Mme Funke Opeke.

Cette société est l’un des principaux fournisseurs de services, de centres de données et de connectivité de l’Afrique de l’Ouest en matière d’Internet. « C’est un acteur technologique de premier plan », a déclaré Philippe Pango.

Selon la directrice générale de Main One, « cette installation contribuera à l’amélioration de l’économie numérique de la Côte d’Ivoire par le biais d’un câble international sous marin desservant  la Côte d’Ivoire en bande passante et à la création d’une trentaine d’emplois directs ».

Cette entreprise répond à la demande d’accès à internet et à des applications telles que le commerce électronique, les fournisseurs de contenus, les opérateurs, les services bancaires électroniques, les services de paiement via les réseaux mobiles en Afrique de l’ouest.

Le démarrage des travaux est prévu en novembre 2018 pour s’achever  en octobre 2019.

Dans la même catégorie