MAP Le statut croissant de l’Afrique en tant que leader mondial de transformation numérique mis en avant au premier jour de Gitex Africa MAP Sénégal: neuf morts à Dakar et Ziguinchor dans des violences survenues après la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko (ministre de l’intérieur) ACI CONGO: Akouala Atipault entend organiser une journée de communication sur le Maep AIP Les réformes et actions du ministre Souleymane Diarrassouba pour la valorisation des produits de l’Artisanat AIP La 5e édition du Marché Ivoirien de l’Artisanat prévue en novembre au parc des expositions d’Abidjan (Ministre) AIP Le Corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire exhorté à mobiliser les opérateurs économiques à participer massivement au MIVA 2023 AGP Gabon/4ème Assemblée générale des maires du Gabon : le foncier en débat AGP Coopération Sino-Gabonaise : Ali Bongo reçoit l’amiral Dong Jin pour une visite de travail AGP Gabon : Steeve Nzegho Dieko en tournée politique dans l’Ogooué-Ivindo APS SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE-REACTIONS / Emeutes : Sadio Mané regrette « trop de sang coulé » et appelle à un retour à la paix

Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé


  18 Janvier      80        LeaderShip Feminin (439), Société (42277),

 

Abidjan, 18 jan (AIP) – L’amélioration des conditions de vie de la femme était au centre d’une consultation à Oumé, mettant en relief la disparité existante entre elles et les hommes.

Cette rencontre initiée mercredi par l’ONG « Africa Womens place in the society », a regroupé les femmes d’Oumé dans leur diversité, pour réfléchir sur certaines problématiques notamment la tradition, les espaces publics, politiques, sociaux, le leadership de la femme africaine.

Selon son coordinateur, Babo Godji Nicodème, il s’agit d’œuvrer à traduire en changements qualitatifs proportionnel dans la vie des femmes, les progrès notables réalisés sur les plans réglementaires, législatifs en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes.

« Comment faire pour que les traditions, les pratiques socioculturelles ne constituent pas un frein à une grande implication des femmes dans la vie économique sociale et politique du pays ? », s’est-il interrogé.

A l’issue de cette consultation, des recommandations ont été émises. Il s’agit notamment du respect du taux de 30% de représentation des femmes dans la société, la construction d’écoles avec des foyers et des internats pour femmes, la mise en place de fonds pour les femmes destinés à la création d’activités génératrices de revenus.

Dans la même catégorie