ANG Eleições na FFGB/ Candidato Caíto Teixeira figura na segunda posição no boletim de voto da eleição da instituição máxima do futebol guineense MAP L’action du PAP doit être tournée vers les résultats pour relever les défis de l’Afrique (Charumbira) MAP Les Emirats arabes unis accordent 25 millions USD au PAM pour des actions humanitaires au Soudan MAP Sénégal: appel à la prévention suite à la detection de cas positifs au Coronavirus sur des pèlerins MAP Le Maroc remporte le Championnat d’Afrique de beach-volley et se qualifie pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 MAP Rwanda: un mort dans une bousculade en marge d’un meeting électoral de Paul Kagame Niger : Une attaque fait un mort, un blessé grave et des otages dans le Nord (Intérieur) MAP Le CPS de l’UA insiste sur l’enregistrement des réfugiés afin d’améliorer la prise de décision sur leur situation et l’efficacité des actions humanitaires en Afrique ACI Congo/Musique: Sortie du single « Bu diama ntangu » de Ladis Arcade Mboungui ANP Début des examens du CFEPD Session 2024 : Plus de 400.000 candidats en lice

Côte d’Ivoire: Le Lycée Moderne 3 d’Agboville remporte le concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin


  12 Décembre      485        Education (7232), LeaderShip Feminin (448),

 

Abidjan, 12 déc (AIP) – Le Lycée Moderne 3 d’Agboville a remporté mardi le trophée du concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin à Agboville initié par l’ONG Transparency Justice, avec l’appui financier du Fonds canadien pour les Initiatives Locales(FCIL) de l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire.

« Les hommes sont meilleurs leaders que les femmes » était le thème du débat contradictoire de la finale. Un choix qui se justifie dit-on, par le fait que c’est un exercice qui véhicule plusieurs valeurs telles que l’écoute, l’acceptation de la contradiction, le respect de l’autre, la persuasion, l’influence, à l’endroit de ceux qui la pratiquent.

Selon Manlan Ehounou Laurent, président de Transparency Justice, l’objectif du concours est de promouvoir en milieu scolaire le leadership féminin et vulgariser les articles 35, 36 et 37 de la constitution ivoirienne sensibles au genre, afin d’inculquer à ceux qui décideront demain les principes de parité et d’égalité des genres.

Car pour lui, c’est en se familiarisant avec ces notions que les élèves et enfants en reconnaîtront la pertinence. C’est pourquoi la stratégie pour cette première édition, a été un concours de débat contradictoire entre huit (8) écoles de la place. Six(6) d’entre elles n’ont pu accéder à la finale, remportée par le Lycée Moderne 3 face à l’Institut Nakoi par 171 points contre 167, à l’issue de joutes oratoires.

Mme Hawa Koffi Ouattara, représentant l’ambassadeur du Canada et les autorités d’Agboville, notamment le DREN Silué Gozié et le sous-préfet central Képo Emmanuel ont salué l’initiative qui est une lucarne et un plaidoyer de ces jeunes en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes en matière de leadership en Côte d’Ivoire.

Pour pérenniser les acquis du projet Huit(8) clubs genre ont été installés séance tenante pour servir de relais dans les établissements ayant pris part au concours.

Dans la même catégorie