GNA 215 suspected criminals rounded up in post bullion Van attack GNA MTN FA Cup: Hearts, Kotoko secure round of 16 berth GNA LIGUE 2 : LE GFC ET LA LINGUÈRE MÈNENT TOUJOURS LA DANSE GNA L’ASSOCIATION SAINT-LOUIS JAZZ DEVIENDRAIT AUTONOME EN SE MUANT EN FONDATION (PRÉSIDENT) APS VIEUX FARKA TOURÉ DÉCOUVRE LE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS GNA Hearts cruise into round of 16 after thumping Windy Professionals GNA Education Minister inspects ongoing projects at Cape Coast Technical University GNA Digitalisation of Banking:Fidelity chalks milestone GNA More than eight million structures listed within six days to 2021 Census GNA Assembly Member unhappy about delay in providing motorbikes

Côte d’Ivoire: Le nouveau maire de Grand-Bassam invite son prédécesseur à l’union pour le développement de la ville


  24 Octobre      95        Développement durable (348),

   

Abidjan , 24 oct (AIP)- Le nouveau maire de Grand-Bassam, Jean Louis Moulot a invité, mardi, son prédécesseur Georges Philippe Ezaley et ses partisans au calme et à l’union pour le développement de la ville.

« J’invite le maire sortant et ses partisans au calme. Je l’invite à préserver ce que nous avons de commun, la ville de Grand-Bassam. Je l’invite à s’inscrire dans une démarche républicaine, à appeler ses partisans au calme et à faire que l’Abissa ne soit pas remise en cause », a-t-il lancé, lors d’une conférence de presse co-animée par le député de la circonscription, Coulibaly Sériba et deux conseillers municipaux, Assieoue Obuabeng et Marguerite Mounou.

Le nouveau maire Jean Louis Moulot a fait remarquer, au cours des échanges que le contentieux électoral se règle à la chambre administrative de la Cour suprême et non dans la rue. Sur l’audit effectué à la mairie de la ville, le 17 octobre, par la direction générale de la décentralisation, M. Moulot a nié tout lien avec cette démarche, précisant que cette structure fait son travail selon un planning établi d’avance.

Candidat malheureux pour le compte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) aux municipales du 13 octobre, à Grand-Bassam, le maire sortant Georges Philippe Ezaley et des partisans continuent de manifester pour dénoncer un « hold up » électoral car soutenant mordicus que la liste PDCI a remporté le scrutin en se fondant les procès verbaux des bureaux de vote en leur possession.

Dans la même catégorie