ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Côte d’Ivoire : Le projet de production intensive de maïs hybrides lancé à Bondoukou


  13 Juin      12        Politique (17870),

   

Bondoukou, 13 juin 2021 (AIP) – Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a lancé, samedi 12 juin 2021 à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), le projet de production intensive de maïs hybrides.
Ce projet, d’un coût de 10 milliards de FCFA, va porter sur 46 000 ha sur toute l’étendue de la Côte d’Ivoire dont 2 000 ha pour la région du Gontougo, et sera conduit par INTERMAÏS avec comme cible des variétés hybrides performantes.
L’objectif est d’améliorer la productivité, les revenus et surtout renforcer la résilience des maïsiculteurs, à travers la production du maïs hybride qui avoisinera les huit tonnes à l’hectare, a indiqué le président de l’INTERMAÏS, N’Zi Eugène, en présence des autorités administratives et des organisations professionnelles agricoles de la filière. Il a indiqué que cette filière est un réservoir d’emplois stables et pérennes, car présentant près de 3500 dérivés.
Le ministre Kouassi Adjoumani a invité la population à faire la promotion du maïs qui constitue l’essentiel des aliments des animaux, ajoutant que cette denrée contribue à la lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire par sa capacité de production de trois fois dans l’année.
Les partenaires au projet de production intensive du maïs hybride ont distribué des semences et des engrais aux producteurs de la filière.
Déjà en octobre 2020, en vue d’atténuer l’impact du COVID 19 sur le secteur agricole, le ministre Adjoumani avait procédé à la distribution de matériel et kits d’intrants agricoles aux producteurs de la région du Gontougo.

 

Dans la même catégorie