MAP 7ème édition de « Atlantic Dialogues » à Marrakech : L’instauration d’un nouveau contrat social est devenue un impératif avec les nouvelles évolutions technologiques (Panélistes) MAP Les Etats-Unis sanctionnent trois individus et six entreprises pour leur rôle dans le conflit au Sud-Soudan MAP L’UE renforce son soutien au Maroc pour lutter contre la migration irrégulière : 148 millions d’euros mobilisés en 2018 MAP Le FMI approuve 134 millions USD pour la Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Dion Rémy aux commandes de la mairie de Sanguiné pour cinq ans AIP Côte d’Ivoire/ Des actes d’incivisme décriés lors d’un panel à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des experts proposent la réduction des coûts pour une certification foncière généralisée AIP Côte d’Ivoire/ Le nouveau maire de Dualla souhaite le rattachement de certains villages à sa commune MAP CAN-2018 de Beach-soccer : Le Maroc termine 4ème NAN VP Osinbajo, Peter Obi clash at TV Debate

Côte d’Ivoire/ Les actions du PROPACOM Ouest jugées positives dans la région du Worodougou


  23 Septembre      16        Agriculture (2649), Photos (20060), Politique (20720),

   

Séguéla, 22 sept (AIP) – Les actions menées par l’antenne du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM, extension ouest) sont bien perçues dans les localités de Bobi et de Djibrosso selon les sous-préfets Loukou Kouamé Éric et Seri Balié Jean-Marc, lors de la deuxième réunion du cadre régional de concertation (CRC) pour l’année 2018 tenue vendredi à Bouandougou, dans le département de Mankono.

Selon le sous-préfet de Djibrosso, l’action du PROPACOM est très opportune. « Cette année, la commercialisation de l’anacarde a connu certaines difficultés dans notre contrée. Les activités du PROPACOM ont permis de gérer le manque à gagner et de passer plus aisément la période de soudure », a-t-il ajouté, estimant que le projet a donné l’occasion aux producteurs auparavant individualistes de se regrouper et accroître leurs productions ainsi que leur pouvoir d’achat.

A Djibrosso, ce sont cinq organisations professionnelles agricoles (OPA) qui ont été retenues pour cultiver à peu près 240 ha de maïs déjà mis en terre depuis bientôt deux mois.

« PROPACOM est un catalyseur du développement de l’agriculture. A Bobi, les résultats sont très très satisfaisants », a affirmé, pour sa part, Kouamé Loukou Éric dont les 11 OPA sélectionnées sont très actives, au point d’être les seules de la région du Worodougou à bénéficier de matériel agricole constitué, entre autres, de batteuses-vanneuses et de tracteurs.

Initié par l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre la pauvreté en milieu rural, le PROPACOM-ouest a pour principal objectif de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus des populations des zones du projet à travers l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologie appropriées et aux marchés, tout en assurant la résilience des écosystèmes et des petites exploitations agricoles au changement climatique.

Il couvre les régions du Worodougou, du Béré, du Bafing, du Kabadougou, du Folon et du Tonkpi, rappelle-t-on.

Kkp/kp

Dans la même catégorie