ANP Entretien à Niamey entre le Chef du Gouvernement Nigérien Ouhoumoudou Mahamadou et une délégation du Conseil de Sécurité de l’ONU ANP Campagne agricole 2021 dans la région de Dosso : 800 villages déficitaires sur 1900 dont 80% en situation d’urgence GNA Ratify ILO Convention 190: Women’s Movement call on government GNA Aboboyaa’ banned from plying major highways in Accra from Nov. 1 GNA Government approves over GHS 40 million to contain bird flu-Minister AGP N’Zérékoré/incendie au grand marché : Une cinquantaine de boutiques et leurs contenus partis en fumée (Bilan) AGP Gueckédou/ rentrée scolaire: La DPE annonce la vaccination du personnel enseignant avant la fin du mois d’octobre GNA British High Commission in Accra hosts climate showcase ahead of COP26 GNA Renominated MCE for Ketu North finally confirmed GNA 5,200 new infections of HIV recorded in children 0-14 – NACP

Côte d’Ivoire/ Six projets de loi adoptés en plénière par le Sénat


  27 Septembre      25        Politique (19160),

   

Abidjan, 27 sept 2021 (AIP) – Les sénateurs ivoiriens ont adopté en séance plénière de délibérations, mercredi 23 septembre 2021, six projets de lois dont cinq portant ratification d’ordonnances.
Les textes dans leur ensemble ont été votés à la grande majorité des sénateurs présents. La présidente de séance, Sarra Sako Fadiga, a exprimé sa satisfaction pour cet avis favorable de ses collègues de la seconde chambre du Parlement.
« Nous venons d’adopter six projets de loi très importants pour la vie de notre nation et la vie de nos concitoyens », s’est-elle félicitée. Puis de mettre un accent particulier sur le projet de loi portant organisation et fonctionnement de l’Ordre national des médecins de Côte d’Ivoire « qui va organiser l’ordre des médecins de Côte d’Ivoire et leur permettre de mieux travailler et d’être mieux organisés en cette période de COVID-19 ».
Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance du 8 juillet 2020 modifiant l’article 1er de la loi du 29 juillet 1968 portant création du fonds de garantie des crédits aux entreprises ivoiriennes, va permettre, selon la vice-présidente du Sénat, de soutenir les entrepreneurs nationaux. « Ils pourront prendre des crédits à moindre coût et les PME pourront engager beaucoup plus de jeunes afin de diminuer le chômage ».

Dans la même catégorie