Inforpress Boa Vista: “É importante que resgatemos São João, um pouco, de um certo paganismo ou mundanidade” – padre Samuel da Costa Inforpress Autárquicas: Juciliano Vieira é candidato da UCID à presidência da Câmara Municipal da Praia ANP Niger : Les USA forment 60 joueurs et entraineurs de la FENIFOOT MAP Le Maroc a connu un grand essor depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône (responsable malawite) AIB Commune de Léo: L’espace de l’aérodrome assaini MAP Manifestations anti-PLF: Une partie du Parlement kényan incendiée AIB Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila AIB Kourittenga : Le tournoi de Karaté en petite catégorie tient sa promesse AIB Burkina: Arrivée du président Goïta à Ouagadougou AIP JPP 2024 : Le ministre des Finances et du Budget présente les performances du service public

Côte d’Ivoire: Taux de croissance de 7,2%, taux d’inflation de 3,7% en 2023 (FMI)


  23 Mars      17        Monde (2200),

 

Abidjan, 23/03/2023 (MAP) – Pour l’année 2023, la croissance économique en Côte d’Ivoire est estimée à 7,2% et le taux d’inflation à 3,7%, telle est l’une des conclusions de la mission du Fonds monétaire international (FMI) tenue du 1er au 14 mars courant à Abidjan.

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la négociation du nouveau Programme économique et financier (PEF) pour les trois prochaines années, selon le portail officiel du gouvernement ivoirien.

Le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, qui s’exprimait, mercredi, au terme du Conseil des ministres, a expliqué que cette mission a consisté à passer en revue l’ensemble des indicateurs macroéconomiques, à en poser un diagnostic et à discuter des orientations de politiques économiques susceptibles de préserver la solidité du cadre macroéconomique et de soutenir la mise en œuvre du PND 2021-2025.

Toujours selon les conclusions de cette mission, les perspectives macroéconomiques demeurent favorables, en dépit des incertitudes liées à la guerre russo-ukrainienne et aux menaces sécuritaires dans le Sahel.

Le nouveau Programme économique et financier convenu à l’issue des travaux devrait permettre de consolider la stabilité macroéconomique et de maintenir les notations financières obtenues par le pays.

Il devrait aussi permettre de créer un espace budgétaire pour les dépenses sociales essentielles, la sécurité et les besoins d’investissement, a relevé le porte-parole du gouvernement ivoirien.

«Les réformes structurelles clés comprennent, notamment, le renforcement de la protection sociale pour les ménages vulnérables, la promotion d’une croissance tirée par le secteur privé et plus inclusive. Le gouvernement poursuivra la mise en œuvre des réformes structurelles pour améliorer davantage le dynamisme de l’économie», a affirmé M. Coulibaly.

Il a également annoncé que ce nouveau PEF, prévu sur la période 2023-2026, sera présenté au Conseil d’Administration du FMI en mai 2023. L’accord prévoit également un appui du Fonds fiduciaire pour la Résilience et la Durabilité (FFRD), en vue d’accélérer les réformes en matière d’adaptation au changement climatique et à la transition énergétique

Dans la même catégorie