MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

Côte d’Ivoire/ Une banque panafricaine se félicite de la forte croissance de ses principaux indicateurs de performance


  1 Septembre      73        Société (45616),

 

Abidjan, 01 sept (AIP) – Une banque panafricaine a annoncé ses résultats financiers audités du premier semestre 2018, se félicitant d’une forte croissance des principaux indicateurs de performance et une contribution significative de ses filiales africaines.

Selon une note d’information transmise samedi à l’AIP, le rapport déposé mercredi à la Bourse du Nigéria, UBA a enregistré une forte croissance de son résultat d’exploitation qui s’établit à NGN 168,5 milliards contre 161,8 milliards au premier semestre 2017, soit une hausse de 4,1%.

Commentant les résultats, le directeur général du Groupe, Kennedy Uzoka a estimé que cette performance au premier semestre reflète la résilience du modèle et des stratégies commerciaux.

« Malgré la chute des rendements sur deux de nos principaux marchés, le Nigéria et le Ghana, nous avons enregistré une croissance à deux chiffres du revenu brut. Notre performance démontre le succès de nos initiatives de banque numérique et de nos stratégies axées sur le client », a ajouté M. Uzoka.

En dépit de la pression sur les coûts induite par l’inflation au cours de la période concernée, la banque a brillamment clos le premier semestre avec un bénéfice avant impôts de 58,1 milliards de naira. Le bénéfice après impôts a également progressé pour s’établir à NGN 43,8 milliards, soit une croissance de 3,4% par rapport aux NGN 42,3 milliards réalisés au cours de la période correspondante de 2017, souligne la note.

Cette performance se traduit en un retour sur fonds propres moyens avant et après impôts de 23% et 17% respectivement. Les filiales du groupe continuent de prendre de l’importance, contribuant à hauteur de 40% au bénéfice du Groupe, précise la circulaire.

Le directeur financier du groupe, Ugo Nwaghodoh, reste tout de même optimiste quant à la performance financière et de la position de la structure. Il s’est également félicité de l’amélioration des revenus d’intérêts nets et du résultat d’exploitation respectivement de 9,6% et 4,1%. Mais également des revenus des services de commerce ayant doublé et de l’augmentation de 24% des revenus tirés des services bancaires en ligne.

Dans la même catégorie