APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

Côte d’Ivoire/International/ Le Consortium SMB-Winning signe trois conventions avec la République de Guinée


  29 Novembre      24        Non classé (324), Société (34508),

   

Abidjan, 29 nov 2018 (AIP) – En vertu d’un protocole d’accord conclu le 21 mars 2018, le Consortium SMB-Winning, représenté par la Société Minière de Boké, a signé avec le gouvernement de la République de Guinée trois conventions pour la réalisation d’un projet intégré pour la région de Boké.

Il s’agit de la construction d’une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant de la région de Boffa à la région de Boké, de la production et de l’exploitation industrielle de ressources de bauxite dans les nouvelles zones minières de Santou II et de Houda, et de la construction et de l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la zone économique spéciale de Boké, rapporte l’Agence 35°Nord.

Le Consortium s’est aussi engagé à réaliser un projet de développement agricole de grande envergure le long du corridor du chemin de fer. L’investissement total consenti pour l’intégralité du projet par le Consortium est estimé à 3 milliards de dollars US.

Les nouveaux gisements miniers doivent entrer en exploitation dès 2022, avec une production projetée de 10 millions de tonnes la première année. La production devrait atteindre 20 millions de tonnes en 2023 et 30 millions de tonnes en 2024. La bauxite sera évacuée par le chemin de fer qui reliera les zones minières de Santou et de Houda (Préfecture de Télimélé) au terminal fluvial de Dapilon (Préfecture de Boké).

Il nécessitera la construction de six ponts et de deux longs tunnels pour un investissement total de 1,2 milliard de dollars US. Les études techniques seront achevées fin 2018 pour un démarrage de la construction en 2019 et un début des opérations en 2022.

D’une capacité pouvant atteindre jusqu’à un million de tonnes par an, la raffinerie sera alimentée par une centrale électrique dédiée et équipée d’une technologie avancée de traitement des scories dans le respect des normes environnementales applicables en la matière. En phase de construction, la raffinerie devrait créer plusieurs milliers d’emplois et mobiliser les entreprises locales expertes en génie civil, carrière, constructions et services. Le coût total de l’investissement se situe entre 700 et 900 millions de dollars US.

Dans la même catégorie