GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga

Côte d’Ivoire/Les demandes de visas pour la France ont augmenté de 81% de 2014 à 2018 en Afrique de l’Ouest (Consulat)


  12 Mars      37        Société (34415),

   

Abidjan, 12 mars (AIP)-Les demandes de visas pour la France ont augmenté de 81% de 2014 à 2018 en Afrique de l’Ouest, annonce le consulat général de ce pays en Côte d’Ivoire.

«Pour la troisième année consécutive, nous avons traité le plus grand nombre de demande de visa de toutes les structures consulaires françaises en Afrique de l’Ouest», indique cette administration dans une note d’information transmise à l’AIP lundi.

Un total de 57.575 demandes de visas a été présenté au consulat général de France à Abidjan, soit une augmentation de plus de 9% par rapport à 2017 et 80% des demandes de visas pour l’espace Schengen sollicitées en Côte d’Ivoire sont exprimées auprès du consulat général de France.

«Vingt cinq pour cent des visas de court séjour délivrés sont des visas de circulation (de un à quatre ans). La délivrance des visas de circulation ont augmenté de 42% par rapport à 2017 et la demande étudiante a augmenté de plus de 3%, soit près de 3.773 dossiers », souligne la note.

La note précise que la majorité des refus est liée à la présentation de faux documents et au caractère incomplet des dossiers.

Se prononçant sur ces chiffres, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson a précisé que ces données doivent être sues en matière de visas pour  »tordre le coup » à certaines informations qui circulent.

Il a précisé que la volonté du président Français, Emmanuel Macron d’accroitre la mobilité de ceux qui nourrissent la relation entre la France et la Côte d’Ivoire tout en luttent contre l’immigration irrégulière.

Dans la même catégorie