GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

Covid-19 : La rentrée scolaire au cœur de la 17ème session du Comité interministériel


  2 Octobre      16        Education (5145),

   

NIAMEY, 1er oct (ANP) – Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé, ce jeudi 1er octobre 2020 au Palais des Congrès, la 17ème Session du Comité Interministériel de la Gestion de la Riposte à la pandémie de Coronavirus.

Cette session s’est penchée sur l’état de la mise en œuvre de la réponse volet sanitaire et celle des mesures édictées par le gouvernement.

Cette réunion s’est beaucoup plus penchée sur la préparation de la rentrée scolaire dans le contexte de la Covid-19, notamment la validation des recommandations à proposer au conseil des ministres.

Dans son intervention, le Ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a indiqué que pour cette session, « il s’agit de faire le point de la préparation de la rentrée scolaire prévue pour le 15 octobre, qui est une rentrée qui intervient dans le contexte de la Covid-19, mais également celui des inondations », qui ont fait occuper les classes par certains sinistrés.

Plus spécifiquement et en dépit de l’évolution favorable de cette pandémie au Niger, « des mesures barrières vont être proposées au conseil des ministres pour validation », a informé le Ministre de la Santé.

Par ailleurs, a annoncé le Premier Ministre, le gouvernement a pris la décision d’organiser le championnat national de lutte traditionnelle. Pour ce faire, a indiqué M. Brigi Rafini, « sans abroger les autres mesures, on peut saisir celles qui nous paraissent être pertinentes pour la poursuite de la lutte traditionnelle », citant notamment l’état d’urgence sanitaire, le maintien de la pression sur les mesures d’hygiène, le port obligatoire des bavettes, le maintien de la fermeture des frontières terrestres et une application stricte des mesures édictées aux voyageurs par voie aérienne.

Dans la même catégorie