APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

CPS de l’UA: Le Maroc réitère la nécessité de l’adoption d’approches basées sur le nexus paix, sécurité et développement pour relever les défis de l’Afrique


  29 Novembre      31        Politique (24796),

 

Addis-Abeba, 29/11/2023 (MAP) – Le Maroc a réitéré, mercredi à Addis-Abeba devant le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), la nécessité de l’adoption d’approches globales, intégrées et multidimensionnelles, basées sur le nexus paix, sécurité et développement, pour relever les multiples défis auxquels le Continent africain est confronté.

Face aux multiples défis auxquels le Continent africain est confronté, il est capital de «favoriser l’adoption d’approches globales, intégrées et multidimensionnelles, basées sur le nexus paix, sécurité et développement, visant la consolidation de la paix, le renforcement de la sécurité ainsi que la promotion d’un développement prospère et durable au service des citoyens africains comme promu par la déclaration de Tanger d’octobre 2022», a réaffirmé la délégation marocaine lors d’une réunion du CPS de l’UA sur « les activités de reconstruction et de développement post-conflit en Afrique ».

Pour faire face aux facteurs complexes sous-jacents des conflits et des tensions en Afrique, le Maroc a plaidé pour l’adoption des approches basées sur le nexus entre la paix, la sécurité et le développement. A cet, effet, le Royaume a accueilli la 1ère Conférence politique de l’UA sur la promotion du lien entre la paix, la sécurité et le développement, organisée du 25 au 27 octobre 2022, à Tanger, a mis en avant la délégation marocaine.

Cette 1ère conférence a favorisé un débat multipartite en réponse aux défis croissants auxquels font face les économies africaines, des défis qui exercent une lourde pression sur la sécurité et la stabilité du continent. Elle a également permis d’entamer une réflexion, en collaboration avec toutes les parties prenantes impliquées, des projets pilotes ayant un impact direct et concret sur la vie quotidienne des populations africaines, tout en respectant l’intégrité territoriale des États, a rappelé la délégation marocaine.

A cet égard, les principales conclusions de la Conférence politique de l’UA ont conduit à l’adoption de la Déclaration de Tanger sur la promotion du lien entre la paix, la sécurité et le développement en Afrique, qui a été unanimement approuvée par les pays membres du CPS, et par le Sommet de l’UA lors de sa 36ème session, tout en institutionnalisant le « Processus de Tanger » en tant qu’événement régulier sur le Nexus, a mis en exergue la délégation marocaine.

Le Maroc reste pleinement engagé à répondre favorablement aux appels de la communauté internationale pour prévenir les conflits, restaurer et consolider la paix et la sécurité dans le monde ainsi qu’à œuvrer aux côtés de ses partenaires africains et pays frères pour assurer une paix durable en Afrique, garantissant le bien-être et la prospérité des populations du continent, a réitéré la délégation marocaine.

La délégation marocaine a noté que cette réunion du CPS de l’UA revêt une importance cruciale pour examiner de près les efforts déployés par l’UA en vue de concrétiser des initiatives durables concernant la consolidation et le maintien de la paix, ainsi que la reconstruction et le développement post-conflit.

Les défis actuels sont complexes et multiformes, exigeant une approche globale qui requiert des efforts concertés et une coopération renforcée entre les institutions et organes de l’UA, ainsi qu’entre l’UA et les Communautés économiques régionales (CER). Cette collaboration vise à favoriser la bonne gouvernance, une paix durable, la sécurité, la stabilité et le développement en Afrique, a souligné la délégation marocaine.

Dans la même catégorie