AIP Les entreprises africaines du secteur privé invitées à s’engager davantage dans la lutte contre le paludisme dans leur pays AIP Le CNRA veut améliorer son implication dans la mise en œuvre du  » contrat de performance » lié aux actions gouvernementales AIP Déguerpissement des quartiers précaires : le ministre gouverneur Cissé Bacongo et les maires d’Abidjan s’accordent sur le mode opératoire MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique

CPS de l’UA: le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi, a adopté une approche holistique pour la protection des enfants (Mme Hayar)


  6 Décembre      17        social (676),

 

Banjul (Gambie), 06/12/2023 (MAP)- Le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a adopté une approche holistique pour la protection des enfants, a affirmé, mardi à Banjul, en Gambie, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar.

Mme Hayar qui présentait l’expérience du Maroc en matière de protection de l’enfance dans le cadre de sa participation à la Retraite ministérielle du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS-UA) sur l’architecture africaine de protection de l’enfance et la plateforme africaine sur les enfants touchés par les conflits, organisée les 4 et 5 décembre, a souligné que le Maroc a mis en place une politique publique intégrée pour la protection des enfants.

Elle a indiqué que ces réformes comprennent des mesures juridiques, des dispositifs territoriaux intégrés de protection de l’enfance, des modalités de signalement, l’insertion dans le milieu familial, et différents services de proximité de prise charge de l’enfance.

A cet égard, la ministre a exprimé la disposition du Maroc à partager son expérience et expertise avec les pays africains en matière de protection et d’accompagnement des enfants en situation difficile, et la coopération avec l’UA pour l’organisation des espaces physiques et virtuels d’échange des bonnes pratiques africaines et d’accompagnement des enfants victimes des conflits, notamment armés.

Rappelant le communiqué n°1110 sur la «prévention contre le recrutement et l’utilisation des enfants dans les situations de conflit», adopté par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine, sous la présidence marocaine, en octobre 2022, Mme Hayar a réitéré l’appel du Maroc à l’UA à prendre des mesures fermes et urgentes contre tous ceux qui continuent d’agir en violation flagrante du droit international et des instruments de protection de l’enfant et à les tenir responsables de leurs violations et prendre à cet égard, des mesures strictes de responsabilisation et de sanctions contre tous les auteurs de violations et d’abus contre les enfants.

La délégation marocaine participant à la Retraite ministérielle du Conseil de paix et de sécurité de l’UA, conduite par la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, comprend le Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Maroc en Gambie, Ahmed Belhaj, le Directeur de la protection de l’enfance, de la famille et des personnes âgées, Mohamed Ait Aazizi, ainsi que des membres de la Mission permanente du Royaume du Maroc à Addis Abeba auprès de l’Union Africaine.

Dans la même catégorie