APS COACH DES LIONNES : LA FÉDÉRATION PRIVILÉGIE LA CONTINUITÉ EN MISANT SUR YACINE MESSAOUDI (PRÉSIDENT) APS LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS APRÈS OMAN, LES LIONS ONT DÉFAIT LES EMIRATS ARABES UNIS APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo

Culture / Le projet « Wá Cinéma » officiellement lancé à Lobozounkpa


  11 Mai      9        Culture (709),

   

Porto-Novo, 11 Mai 2021 (ABP)-L’espace artistique et culturel « Le Centre » de Lobozounkpa a abrité, vendredi, la cérémonie du lancement officiel du projet « Wá Cinéma » dans le but de contribuer à la promotion des productions cinématographiques en Afrique, en présence de plusieurs acteurs du septième art et des cinéphiles.
Porté par la direction générale de l’espace artistique et culturel « Le Centre » de Lobozounkpa, le projet « Wá Cinéma », vise à mobiliser le public autour des projections cinématographiques des pays africains. « C’est un projet, qui fait appel aux populations de la commune d’Abomey–Calavi, pour venir suivre désormais des films africains et africanistes », a souligné, Salinas Hinkati, coordinateur de l’initiative.
Dans le cadre de ce lancement, le film intitulé, ‘’L’œil du cyclone’’ a été projeté au public. Un film du réalisateur burkinabé Sékou Traoré où Hemma Tout, jeune avocate et fille d’une personnalité importante du pays, se voit confier la défense d’un criminel de guerre accusé d’avoir mené des attaques, des pillages, des viols et des exactions diverses.
Selon Salinas Hinkati, ce film a été choisi parmi tant de films que l’Institut français, partenaire du projet a proposé dans un catalogue pour accompagner l’initiative.
« C’est un film qui peut en accrocher plus d’un et ramener au centre culturel les prochaines fois des cinéphiles, a laissé entendre le coordonnateur. Les critères qui nous ont amené à choisir « l’œil du cyclone », c’est d’abord un film panafricain et ensuite un film qui a déjà parcouru le monde », a-t-il expliqué.
A noter qu’un débat est organisé au terme de chaque projection pour mieux échanger sur les différentes thématiques du film chaque premier vendredi du mois.

Dans la même catégorie