ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

De la lingerie et des produits d’hygiène offerts au centre de santé urbain de Gbanandougou


  20 Décembre      28        LeaderShip Feminin (320), Photos (4339),

   

Touba, 20 déc (AIP)- La Fondation african women initiatives (AWI) a offert, jeudi, de la lingerie, des produits d’hygiène et des kits alimentaires au personnel du centre de santé urbain (CSU) du quartier Gbanandougou de Touba ainsi qu’à cinq mères ayant donné naissance à des bébés.

Ce don comprend des draps, du savon liquide et en poudre, de l’eau de javel, des couches jetables et des gants et des kits alimentaires, d’une valeur de plus d’un million de francs CFA. Ils ont été remis par la secrétaire générale de la Fondation AWI, Mme Bakayoko Mariama Diarra, dans le hall du CSU de Gbanandougou.

Ces produits, selon Mme Bakayoko, devront « apporter le sourire au personnel et aux mamans qui ont accouché », remettant ce don au nom de la présidente de la Fondation AWI, Fofana Mariam au médecin-chef, Dr Diabaté Dopré, aux deux sages-femmes, à l’infirmière et aux garçons et filles de salle.

La maternité du centre de santé urbain de Gbanandougou enregistre en moyenne 50 accouchements par mois, selon la sage-femme major, Fofana Nadege Korotoum, évoquant au passage un besoin de couveuse pour les prématurés et des équipements d’oxygénation.

Le centre de santé urbain de Gbanandougou comprend une maternité, un dispensaire, une pharmacie et un laboratoire non fonctionnel. Il manque d’ambulance et n’est pas clôturé.

 » Notre CSU est devenu le lieu de passage des piétons, motocyclistes et animaux. Nous sommes dans une insécurité totale », déplore son médecin-chef, Dr Diabaté Dopré.

Dans la même catégorie