GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

Début des négociations entre le gouvernement et le syndicat


  18 Octobre      47        Emploi (291),

   

Bangui, 17 oct. (ACAP)-Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a ouvert mercredi 17 octobre à Bangui, la session de négociation entre le gouvernement et le syndicat sur certains points notamment les revendications inhérentes aux conditions de travail et de vie des travailleurs.

Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a expliqué que ces négociations offriront donc l’occasion de réfléchir sur des solutions justes et acceptables pour toutes les parties prenantes.

Il a souligné que ces négociations permettront également de prévenir et de résoudre les problématiques sociales majeures afin de promouvoir la bonne gouvernance et le renforcement de la notion de la démocratie participative.
..
Il a fait savoir que cette session de négociation doit être menée dans le Cadre Permanent de Concertation et de négociation où tous les dossiers doivent être traités dans l’intérêt général de la nation.

« Je ne doute pas un seul instant de l’extrême importance de ces points de revendications aussi bien pour l’expression de la liberté syndicale que pour l’amélioration du bien-être de nos populations en général et celui des travailleurs de Centrafrique en particulier », a indiqué le chef du gouvernement.

Il a exhorté les représentants des Centrales Syndicales de ne pas perdre de vue la situation particulièrement difficile de l’économie de la République Centrafricaine mise à rude épreuve par des multitudes crises socio politiques.

Il a réitéré la volonté soutenue du gouvernement sous l’impulsion du Président de la République à œuvrer pour le renforcement de la culture de dialogue social et celle de la négociation collective tant qu’au niveau sectoriel que national.

Le Premier ministre a émis le vœu que les négociations se déroulent dans un esprit constructif, de compromis et de consensus.

Dans la même catégorie