GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

Décès de Maman Abou : La presse nigérienne perd un de ses pionniers


  14 Juillet      60        Médias (1828),

   

NIAMEY, 14 Juillet (ANP) – La presse nigérienne est en deuil. Elle vient de perdre un de ses pionniers, le fondateur et directeur de publication de l’Hebdomadaire « Le Républicain », M. Maman Abou, décédé ce lundi 13 juillet 2020 dans une clinique de Niamey.

Membre fondateur de l’Association Nigérienne des Editeurs de la Presse Indépendante (ANEPI), dont il fut le président, Maman Abou était également un grand défenseur de la démocratie et des droits humains.

Egalement PDG de la Nouvelle Imprimerie du Niger (NIN), Maman Abou a présidé la Commission crimes et abus de la Conférence nationale souveraine du Niger qui s’est tenue en 1991.

Sa disparition, après avoir supporté sa maladie pendant plusieurs années, est particulièrement déplorée sur la toile par tous ceux qui l’ont côtoyé.

A l’occasion de la célébration du 25ème anniversaire de la NIN, le 1er avril 2017, le Premier Ministre Brigi Rafini l’a élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre National du Niger en reconnaissance d’innombrables services rendus à la Nation.

KPM/ANP-0074 Juillet 2020

Dans la même catégorie