APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Déclaration des biens et avoirs : le président de HAPLUCIA s’est soumis à l’obligation


  15 Mars      56        Economie (21786),

 

Lomé, 15 mars (ATOP) – Le président de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), Aba Kimelabalou est allé déclarer ses biens et avoirs devant le médiateur de la République, le mardi 14 mars à Lomé.
A sa sortie, il a confié à la presse que « Je viens de m’acquitter de l’obligation constitutionnelle de mes biens et avoirs. Etant nommé tout récemment en janvier, il était important que je m’acquitte de cette obligation de déclaration de biens. Dans l’ensemble tout s’est bien passé. Dans un premier temps, j’ai reçu un formulaire de déclaration de biens que j’ai rempli en renseignant les biens et avoirs que j’ai. Et ensuite cette cérémonie a été organisée aujourd’hui, je suis venu faire officiellement cette déclaration à Mme le médiateur de la République ».
M.Aba a ajouté que « C’est une obligation fondamentale en matière de bonne gouvernance et de transparence et elle contribue à s’assurer que les détenteurs de l’autorité publique n’utilisent pas leur fonction à des fins personnelles. Il est important que chacun puisse s’acquitter de cette obligation pour qu’à la fin on s’assure que son patrimoine n’a pas évolué de façon indue ». Il a expliqué qu’en cas de besoins et lorsqu’il y a des enquêtes, c’est en ce moment que l’enveloppe qui a été scellée, sera ouverte pour des besoins de l’enquête.
Le président du HAPLUCIA s’est réjouis d’être parmi les premières personnes à observer cette obligation de déclaration des biens et avoirs.
L’article 145 de la constitution togolaise, prescrit que toute personnalité citée dans cet article, doit faire la déclaration des biens et avoirs à l’occasion de l’entrée en fonction et à la fin.
La cérémonie s’est déroulée en présence du greffier et des assesseurs du médiateur.

Dans la même catégorie