LINA ‘No Senior Student In Bong Will Pay School Fees Next Year’ – Minister McGill LINA RREA Plants 500 Solar Panel Lights In Gbarnga LINA Court Remands Three Juvenile On Alleged Gang Rape LINA Man 55, Fires One Dead, Injures Another In Gbarpolu County LINA Pres. Weah Congratulates Liberia’s Olympics Team AGP Gabon : La SEEG vulgarise le mobilfacture ANGOP Covid-19 : Rétablissement de 963 patients en Angola ANGOP L’Angola et le Ghana définissent des domaines de coopération bilatérale AGP Gabon : Paulette Missambo veut faire de l’Union nationale un parti de Progrès et de Modernité AIB Burkina/Présidence de la commission électorale: Newton Ahmed Barry passe le témoin en présentant ses acquis.

Définition des mécanismes interprovinciaux de lutte contre les groupes armés dans le Kivu


  31 Août      66        Securité (2069),

   

Goma, 31 août 2018(ACP).- Le Ministre provincial en charge de l’Administration du territoire au Nord-Kivu, Valérien Mbalutwirandi, a présidévendredi à Goma la toute dernière réunion préparatoire du forum censé définir des mécanismes interprovinciaux visant à éradiquer le phénomène «groupes armés» dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, spécialement dans le triangle Masisi-Walikale-Kalehe.

A l’issue de ces échanges élargis aux délégués de deux provinces du ainsi qu’aux partenaires humanitaires impliqués dans la stabilisation, il a indiqué que les parties en présence ont convenu pour la définition d’une méthodologie qui permette d’aller de l’avant. «Nous croyons que dans le triangle Masisi-Kalehe, dans le Sud-Kivu, on va essayer de trouver une nouvelle stratégie pour essayer de résoudre le problème des groupes armés», a envisagé M. Mbalutwirandi, avant de faire observer que beaucoup d’assises se sont tenues à divers endroits sans résultats escomptés.

Au cours de ce forum prévu du 12 au 13 septembre 2018 Bukavu, au Sud-Kivu,  les participants vont peaufiner des mécanismes appropriés en prenant en compte les échecsdes ateliers précédents.

Pour Mme Joséphine KusinzaNyenyezi, Chef des missions Starec et déléguée du Gouverneur du Sud-Kivu, les deux provinces attendent beaucoup de ces assises qui vont élaborer plan opérationnel ou une feuille de route contenant des actions à mener pour sécuriser définitivement le triangle Masisi-Kalehe-Walikale, entre les deux provinces.

Pour DeogratiasBuuma, de l’ONG Action pour la paix et la concorde,«Le bienfondé de ce forum interprovincial sera de travailler sur un cadre qui est politique mais qui légitimera la feuille de route des activités qui vont y inclure de manière à solliciter l’accompagnement des partenaires internationaux» pour des solutions durables, a-t-ilconclu.

Outre les officiels deux provinces ainsi que les partenaires sociaux, il est prévu des contacts pour la sensibilisation des leaders des groupes armés locaux pour donner la chance à la paix et à la reconstruction des zones touchées par leur activisme.

Dans la même catégorie